AccueilAccueil  M. Jack - Site  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Salut toi ! Le staff t'annonce que le forum est actuellement en hiatus. En effet, de nombreuses choses sont en cours de
modifications, sans compter le temps réduit des adminettes. Bref, SHOWDOWN reviendra un jour mais pour le moment,
il hiberne. Au plaisir de vous revoir au printemps !
- Tao & Lydie -

Partagez | .
 

 (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ADMINETTE ϟ MINISTÈRE

ϟ MESSAGES : 180
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 20/03/2013

MessageSujet: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Dim 2 Juin - 19:31

Genesis tendit l'oreille en entendant la radio hurler, dans la pièce voisine. Apparemment il était l'heure. Il ressortit une nouvelle fois la lettre - qu'il avait lu tant de fois - de sa poche et lissa le papier, s'étonnant qu'il ne soit pas encore tombé en morceau à force que ses yeux ne le parcourt. Ce soir, à vingt-trois heures, il rencontrerait Ian. Oh, il l'avait déjà vu et ce, à plusieurs reprises, mais l'étudiant, lui, n'avait aucune idée de l'identité de ce fameux -G. Le jeu ne s'arrêterait pas après cette rencontre, Genesis en était certain. Ian était trop bien lancé et lui s'amusait trop pour le permettre. Bah oui, même si -G avait un visage il n'aurait pas pour autant un nom et un métier. Il resterait -G pour un temps encore. Quand à Rachel... Il lui tardait de voir les retrouvailles entre l'assassin et le fils de la victime. Oui, décidément, c'était un jeu distrayant. D'un geste le jeune homme éteignit la radio qui poursuivait sa longue litanie et attrapa sa baguette magique qu'il glissa dans sa poche. Il valait mieux être paré à toutes les éventualités en allant... Là-bas. Son coeur se serra quand il pensa à Sarah : et s'il la croisait ? Qu'est-ce qu'il dirait ? Bonjour ? Ou bien l'ignorerait-il ? Il ne le savait pas encore. De toute façon, vu le lieu de rendez-vous, la jeune femme avait peu de chance de s'y trouver. Et cela décevait Genesis. Enfin bref, il n'avait pas à penser à tout cela pour l'instant. Une chose humide vint lui effleurer les doigts et il grattouilla distraitement les oreilles de son chien. Lui aussi était du voyage.

« Aller, viens Pépère, on a encore des choses à faire avant de rendre visite à Ian. »

L'animal dressa les oreilles et suivit son maître tandis qu'ils quittaient le petit appartement où il logeait depuis quelques temps. Le jeune homme attrapa un lecteur MP3, lança un truc qui bougeait et s'éloigna le long des ruelles de Londres. Avec un peu de musique, les choses passaient toujours mieux. Se glissant derrière une cabine téléphonique à la mode anglaise et se saisissant du collier du husky il transplana.

Le parc était plongé dans l'ombre, comme tous les soirs à vingt-deux heures. Une silhouette attendait déjà le jeune Auror et son compagnon à quatre pattes et jaillit de derrière un arbre, une baguette dans une main, un dossier dans l'autre. Il se figea sous le cercle lumineux parfait d'un lampadaire, attendait que Genesis l'y rejoigne. L'Auror s'exécuta à contre-coeur.

« -G. Je n'étais pas sur de te voir ce soir. Le Jeu fonctionne toujours ?
A merveille. -I est un bon partenaire, il répond aux lettres. »

-B, puisque tel était son pseudo, sembla hésité avant de tendre des dossiers sur Rachel Oliver. Genesis les attrapa mais son compagnon ne les lâcha pas, le fixant bizarrement.

« Tu sais -G, ça pourrait me coûter ma place.
Oui, la mienne aussi mais on a voulu jouer, on joue. »

Sur ces paroles dénuée de sens aux yeux d'un autre il tira et glissa les dossiers sous son bras. -B inclina légèrement le manteau, salua son camarade d'un vague signe de la main et transplana. Genesis soupira vaguement en contemplant les documents. Cette pauvre fille allait souffrir mais elle gênait sans doute le Maître du Jeu. D'ailleurs il fallait avouer que le Jeu en lui-même devenait presque addictif. L'Auror attendait avec impatience les réponses de Ian. Il attira son chien jusqu'à l'ombre plus décente d'un vieux chêne et transplana à son tour,  visant l'entrée de l'Université Magique de Londres. D'un pas tranquille il passa l'arche et s'éloigna le long d'une route, passant prêt des bâtiments comme si de rien n'était, comme s'il n'était qu'un aimable voyageur faisant halte dans un hôtel. On n'aurait pas dit comme ça mais le campus de l'université était vaste et vingt-trois heures approchait quand -G se glissa sous le couvert des arbres, Malo sur les talons.

« Couché, plus un bruit. »

Le husky leva un regard doux en directement de Genesis et s'exécuta, s'allongeant tranquillement à l'endroit indiqué. L'Auror poursuivit encore un peu jusqu'à trouver l'arbre aux trois troncs qu'il avait signalé à son partenaire de jeu dans sa lettre précédente. Le message avait été clair.

Très cher Ian,
puisqu'il est temps de nous rencontrer, rends-toi jusqu'à l'arbre aux trois troncs dans le sous-bous de l'université. Viens seul, bien évidemment.
-G.


Genesis ralluma son lecteur MP3, choisissant une musique plus douce et s'assit en tailleur au pied de l'arbre, tapotant son genou droit du bout des doigts en rythme avec la mélodie. Vingt-deux cinquante-neuf. Ah ah, plus qu'une minute. Les secondes défilaient, rythmant elles aussi une autre chanson, une chanson qui se poursuivait depuis plusieurs mois. Le Jeu avançait mais le terme était loin, très loin.

Tic tac.
Tic tac.
Tactique.

Oui, il allait falloir changer un peu les règles puisque Ian connaîtrait son visage. Plus question de se balader dans l'université l'air de rien. Plus question non plus de fouiller soi-même les affaires de la malheureuse Rachel. En cas de pépin l'étudiant pourrait très bien témoigner contre lui, même sans son nom. Un léger cri s'éleva. Malo. Son visiteur arrivait. Un sourire satisfait s'étira lentement sur les traits du jeune homme qui coupa la musique pour mieux se concentrer sur son ami. Oui, aussi bizarre que ça puisse paraître, Ian était devenu une sorte d'ami au cours de ces interminables échanges où il lui révélait des parcelles de vérité sur Miss Oliver. Enfin l'étudiant apparut et -G - car il entrait bien dans le jeu - leva une main dans sa direction, le saluant d'un sourire doux.

« Bonsoir Ian. J'avais hâte de te rencontrer, bien que je t'observe depuis des mois. »

Genesis se leva et marcha à la rencontre du garçon, lui tendant la main. La politesse avant tout, bien sur. Nul doute que si ça avait été une fille il lui aurait fait la bise pour prouver ses bonnes intentions. Durant ce laps de temps -G n'avait pas lâché le dossier, le gardant serré contre lui. Hey, patience.

_____________________________________
LA BELLE FLAMME TE TRAHIRA +
Une fois, j'ai allumé une allumette. Le spectacle était si beau, la flamme si pleine de vie, que j'ai souhaité voir cela en grand. Je l'ai lâché et tout s'est enflammé, tout a brûlé. Tout a pris de l'ampleur et elle était en pleurs. Note bien ceci : la beauté est dangereuse et traître. Elle te prendra par derrière. unbreakable.


Dernière édition par Genesis L. Harrington le Sam 27 Juil - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 154
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 25/04/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Dim 2 Juin - 20:32

Ian s’étira longuement. Pourquoi il fallait toujours que ces choses là se passent le soir ? On ne pouvait pas rencontrer une personne tranquillement, au beau milieu de l’après midi ou alors très tôt le matin ? Non, à croire qu’il ya avait des règles pour se genre de trucs. Il jeta un coup d’œil à son super colocataire et soupira. Bien sûr, tout aurait été trop simple s’il s’était endormi tôt aujourd’hui. Non, -Q (puisque c’était ainsi qu’il fallait l’appeler) était toujours là, ses grand yeux maronnasses toujours grands ouverts.

Où vas-tu ?
Chut, tait toi, je vais juste prendre l’air.
A 23heures ?
Ouais.

Il se leva te enfila sa veste. –Q l’imita et, un grand sourire aux lèvres lui posa la main sur l’épaule. Ian le repoussa en grimaçant. Mon dieu, il avait toujours eu horreur des gens qui le touchaient ainsi. En plus, -G avait précisé qu’il devait venir seul. SEUL. Il le poussa jusqu’à son lit et lui donna son livre de chevet du moment. « Théorie sur les OVNIS », bon, ce n’était absolument pas passionnant, mais quelqu’un comme –Q adorait ses trucs là.

-Q…

Mon dieu il avait encore plus honte lorsqu’il devait l’appeler comme ça. Pourquoi fallait-il qu’il soit tombé sur un fan des films et des livres James Bond ? Et pourquoi fallait-il que ce fan se fasse appeler comme l’un des personnages du bouquin qui portait le pseudonyme le plus ridicule ? Ah ben ça, mystère, Ian avait comprit depuis bien longtemps qu’il avait plus de poisse que de chance. –Q le regarda en souriant, comme s’il ne comprenait pas. Bien sûr que s’il comprenait, ce type était super intelligent.

- Je dois vraiment, y aller seul ok ? Je vais rejoindre quelqu’un en fait… Heu… Ma petite copine. Ouais c’est ça, ma nouvelle petite copine.

Il regarda son colocataire sourire jusqu’aux oreilles, comme s’il était super content pour lui. Et voilà, un autre mensonge comme il lui en faisait souvent. Mais bon, Ian se disait que c’était pour la bonne cause. Il sortit en douce des dortoirs – en vérifiant tout de même que –Q ne le suivait pas- et se dirigea vers les sous bois. Alors ça aussi c’était tordu. « Salut, j’te connais pas, j’tai jamais vu, mais je viens quand même te rencontrer aux milieux des sous bois, à 23 heures, c’est génial ! ». Il traversa le parc en silence, relisant la dernière lettre qu’il avait reçus de son cher –G. Plus quelques minutes avant d’enfin le découvrir. Gars ? Fille ? Ian avait déjà une petite idée derrière la tête. Un petit bruit derrière le lui fit se retourner. Bon sang, ce mec était incroyable. Il lâcha un soupire et regarda –Q baisser la tête, l’air penaud. Intelligent, mais gros gamin. Pfft, il n’était pas croyable. Ian regretta d’avance ce qu’il allait faire mais il n’avait pas trop le choix, il devait voir –G tout seul.

Petrificus Totalus ! – il regarda le corps de son camarade de chambre tomber au sol – Tu t’en remettras mon vieux, je viendrais te chercher une fois que j’aurais fini.

Il poussa son corps, faisant le moins de bruit possible et jeta un coup d’œil à sa montre. Et voilà, il avait fini pas le mettre en retard, ou presque. Il secoua la tête e se dirigea à grands pas vers le lieu du rendez vous. L’arbre aux trois troncs. Cette phrase fit sourire Ian qui pensa immédiatement à une émission de téléréalité moldu. Un certains jeux qui consistait à balancer une vingtaine de pauvres moldu sur une île, et de leur faire subir diverses épreuves. Il avait toujours trouvé cette émission un peu débile, tout ça juste pour de ‘argent, mais bon, les gens serait prêt à tout pour de l’argent. Lui, n’avait pas à se soucier de ça. Il croulait sous l’or que sa mère lui avait laissé et étant dans une famille peu nombreuse, il avait quasiment tout gardé pour lui. Un peu égoïste ? Il s’en fichait pas mal. Dans la famille Cavanaugh, ils étaient tellement proche… Pfft, pure ironie, Ian n’avait quasiment jamais vu les autres membres de sa famille, sauf peut être l’occasion d’un anniversaire…

Il arriva enfin au point de rendez vous. Il se tenait là, seul avec son… chien. Pour une première impression, il n’était pas déçu, ca non bien que physiquement, il l’imaginait différemment. Il serra la main que –G lui tendait et lui sourit en retour. C’était comme si…. Comme s’il se connaissait déjà. Alors comme ça il l’observait depuis des mois ? Bah, Ian s’en doutait un peu.

Moi aussi, je suis ravi. Depuis le temps que j’attendais…

Il jeta un coup d’œil de travers au chien mais fini par se faire aucune réflexion. Il repense à sa voisine qui avait le même type de chien, il n’était pas bien méchant, sauf lorsqu’on le lui demandait. Il lâcha enfin la main de –G et recula d’un pas. Alors, et maintenant ? Qu’attendaient-ils ? Les yeux d’Ian se posèrent sur un dossier que le jeune homme serrait bien contre lui. C’était pour lui ? Surement.

Alors, je crois qu’on a pas mal de chose à se dire non ? Vous pouvez déjà m’expliquer… Comment vous êtes au courant pour Rachel et pour ma mère. C’est passé comme un accident aux informations, même le directeur de Poudlard est tombé dans le panneau.

Rachel. Rachel, encore Rachel. Rien que de prononcer ce prénom, Ina avait des envies de meurtres. Il ne prenait même plus la peine de la nommer par son nom de famille, ce qu’aurait fait une personne lui témoignant du respect. Il n’en avait aucun pour cette femme. Aucun, et le jour où il l’aurait en face, Ian savait déjà que cela aller mal finir, pour lui, ou pour elle. De toute façon, il ne pouvait pas continuer, tant qu’elle était encore en vie, la sienne serait gâchée. Comme s’il pouvait se le permettre, comme s’il avait tout son temps. N’importe quoi.

_____________________________________
⊹ Like the legend of the phoenix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ MINISTÈRE

ϟ MESSAGES : 180
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 20/03/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Jeu 6 Juin - 19:33

Ian serra la main que Genesis lui tendait et le sourire de celui-ci s'agrandit légèrement. Comment leur première rencontre aurait-elle pu mal se passer alors qu'ils s'échangeaient des lettres depuis si longtemps ? Et pourtant le jeune Auror avait redouté ce minuscule moment où ils se seraient aperçu pour la première fois. Enfin première fois... Tout dépendait pour qui. Pas mal de choses à se dire ? C'était rien de le dire mais Genesis n'avait pas l'impression de parler, parler et encore parler dés le premier jour avant de lui remettre le dossier et de disparaître à jamais. Il n'y aurait plus rien d'amusant et le jeu serait fini. Déjà. Ian se lança déjà dans les questions concernant Rachel et sa mère, les informations et compagnie et l'Auror leva un doigt, le posant doucement sur ses lèvres.

« Hey, je risque mon travail rien que pour être venu te voir alors silence, un peu. D'ailleurs arrête de me vouvoyer, je n'ai pas quatre-vingt dix ans. »

Genesis ponctua ces paroles un peu sèches par un clin d’œil plus amical et reprit sa route entre les arbres, Malo sur ses talons. Les informations n'avaient pas grande importance pour quiconque travailler au ministère dans le département de la Justice magique. Enfin pour quiconque sachant ouvrir grands les oreilles et les yeux, guetter les petits détails, même mineurs, et relever la moindre phrase, le moindre mot porteur de vérité.

« On pourrait peut-être commencer par les présentations. Après tout nous avons conversé ensembles durant de longs mois sans jamais parler d'autre chose que de Miss Oliver et de Madame Cavanaugh. Tu n'es pas curieux ? »

Si, bien sur que Ian était curieux mais la seule chose qui semblait l'intéresser au premier abord, c'est la façon dont Genesis avait eu vent de ce meurtre déguisé en accident. Oh, quelque part, l'Auror s'en doutait mais le jeu devenait moins amusant. Il s'arrêta finalement sous les branches basses d'un arbre, déjà plus abrité que celui aux trois troncs, bien trop proche de la lisière à son goût. A chaque instant passé ici son cas s'aggravait. Alors certes il s'amusait comme un fou et c'était volontaire de sa part mais justement, le petit fou qu'il était pourrait très bien être accusé de trahison ou autre s'il venait à être découvert. Et passer des années à Azkaban ne figurait pas tout à fait dans les listes des choses à faire au cours d'une vie.

« Le directeur de Poudlard est dans doute un homme intelligent et un grand sorcier mais il ne travaille pas au ministère. Au cours des siècles l'école a prit soin à se couper d'ordres venant de l'extérieur mais cet éloignement est à double tranchant. Ou alors ce directeur n'essaie pas de se garder au courant. Quoi qu'il en soit j'aime bien m'amuser - j'ai d'ailleurs pleins d'amis dans le même cas que moi - et enquêter sur diverses affaires m'occupent. L'accident de Madame Cavanaugh était dans le lot, elle avait un gamin, j'ai fini par saisir qu'il s'agissait d'un meurtre déguisé et son fiston semblait y croire aussi alors... Nouveau jeu. »

Genesis haussa les épaules. Quelque part il se foutait que cette femme soit morte ou qu'une employée l'ait assassiné pour X raisons. La seule chose qui lui importait c'était ce partenaire de jeu ultra-intéressant qu'était devenu Ian au fil du temps. Quittant son camarade du regard Genesis s'accroupit et cajola son chien, le dossier à quelques pas de lui. Il n'aurait plus manqué que Ian s'en empare avant de s'enfuir à toute jambe. C'était une éventualité mais -G ne s'en préoccupait pas. Pas encore. Pourtant le petit tas de papiers comprenait des preuves, des informations, des détails sur la mort de a sorcière et autre. L'Auror les avait soigneusement consigné, les uns après les autres jusqu'à en faire un dossier bien complet et fidèles aux faits.

« Même en tuant Miss Oliver ta mère ne va pas ressusciter. Mais après, on s'en fout n'est-ce pas ? C'est juste histoire de se sentir mieux. »

Lui tournant désormais le dos Genesis ne voyait plus les expressions ou les gestes de son camarade. Mais le Jeu était plus intéressant que jamais, plus passionnant qu'il ne l'avait été au cours des derniers mois. Les lettres c'était intéressant, c'est drôle à envoyer et on attendait la réponse avec impatience mais ça ne valait pas une conversation en direct avec son partenaire et adversaire. Parce que sans adversaire il n'y avait pas de Jeu et que -G en possédait des tonnes, des adversaires. Il était même étonné qu'aucun d'eux ne lui ait encore piqué son Ian, son camarade de jeu. Peut-être que la lettre -I n'attirait personne pour l'instant ? Et puis ils ne travaillaient pas tous au ministère alors les affaires de meurtres, ce n'était pas simple. Genesis effleura les oreilles du jeune husky avec un nouveau petit sourire.

_____________________________________
LA BELLE FLAMME TE TRAHIRA +
Une fois, j'ai allumé une allumette. Le spectacle était si beau, la flamme si pleine de vie, que j'ai souhaité voir cela en grand. Je l'ai lâché et tout s'est enflammé, tout a brûlé. Tout a pris de l'ampleur et elle était en pleurs. Note bien ceci : la beauté est dangereuse et traître. Elle te prendra par derrière. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 154
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 25/04/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Sam 8 Juin - 15:50

Elle n’allait pas ressusciter ? Sans blague. Ça, Ian le savait parfaitement mais au pire, il s’en moquait. Ce n’était pas que l’idée qu’elle revienne lui déplaisait, au contraire, mais sa vie ne serait plus pareil, or, il s’y était habitué. Il s’était habitué à vivre seul, à entendre « Oh, le pauvre petit, plus de père et plus de mère ! », habitué à tout gérer comme un grand. Alors tuer cette Rachel… Non, c’était juste pour l’idée, l’envie de se venger. Par principes, un principe totalement stupide mais il s’en foutait. Au moins, il avait un objectif dans la vie, pas comme tout ces jeunes de son âge qui ne savait même pas quel boulot faire en sortant de cette université, pas comme ces jeunes qui vivait au jour le jour… Pour lui, tout tournait autour de ça, il s’organisait autour de ça, il ne faisait rien qui puisse gêner ses petites magouilles. Il n’y avait de la place que pour lui dans cette vie. Les gesn autour, c’était du bonus, un peu de distraction. Et devenir pote avec –G faisait partit de tout ça. Oh oui, peut être que si il se mettait à le fréquenter comme un gars normal, Ian se rendrait compte qu’ils pourraient devenir potes. Et si tout ça était un jeu pour lui… Alors au pire, qu’est ce qu’il en avait à faire de lui. C’était un pion ? Un bonus ? Très bonne question. Il haussa les épaules et regarda le chien. C’était un détail, mais il trouvait cela étrange. Même s’il ne connaissait pas l’homme qu’il avait en face de lui, en recevant ses lettres, Ian ne le voyait pas mais alors pas du tout, accompagné d’un chien.

Je sais. C’est une activité tu vois. Je suis en colère, certes, mais je m’amuse bien. Alors oui, peut dire ça, c’est juste pour me sentir mieux.

Il fit un pas en avant et regarda autour d’eux. Non pas qu’il soit vraiment paranoïaque mais Ian, depuis le temps, était devenue un peu plus méfiant. Mon dieu, il avait vraiment dit une « activité » ? Il soupira et sourit. Oui, une activité tellement chouette qu’il avait rejoint une bande de résistant qui voulait mettre le ministre à la porte, qu’il risquait sa vie chaque soirs où il devait distribuer un journal clandestin, une activité qu’il l’avait amené plusieurs fois à se battre de manière pas franchement loyal, à piéger des gens et même à aller plus loin que tout ça. « En clair, tu as déconné plus d’une fois. Trop bien. Et là, tu te retrouve en face d’un mec qui prend cette histoire pour un jeu. Trop bien. »

- G ? Ton prénom… C’est quoi au juste ?

« Enfin, si tu veux garder ça pour toi, vas y, mais c’est juste que… C’est bon, t’as gagné ce coups là, je suis curieux de nature ». Le regard d’Ian disait le reste. Un prénom en –G, il n’en voyait pas trente six mille, mis s’il s’agissait d’un pseudo, c’était autre chose.

_____________________________________
⊹ Like the legend of the phoenix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ MINISTÈRE

ϟ MESSAGES : 180
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 20/03/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Sam 8 Juin - 18:02

Une activité. Synonyme de jeu chez cet étudiant que Genesis appréciait de plus en plus. Au fil de leurs échanges ils n'avaient pas appris tant de choses l'un de l'autre. Leurs discussions tournaient principalement autour de Miss Oliver et cela faisant sans nul doute partie du jeu. Mais aujourd'hui c'était la rencontre, la vraie, entre les deux... Coéquipiers ? Oui, ce terme convenait techniquement. Ils jouaient à un jeu dangereux mais ils s'étaient alliés, chacun pour des raisons différentes. Pour -I il s'agissait de vengeance, une vengeance à plein temps qui était devenue une activité. Pour -G c'était... Le Jeu. Sa vie. Son existence entière tournait autour de ces noms raccourcis à une seule lettre, à l'Alphabet. Aujourd'hui encore Genesis ne savait pas quelle relation il entretenait avec ce garçon avide de vengeance-devenue-activité et partenaire de jeu convenait à la perfection. Pourquoi changer ? L'un était le pion et l'autre et vice-versa.

« La colère finit par s'adoucir au fil du temps je trouve. A la fin il reste... Simplement l'envie de se venger. Pour le principe, tu vois ? »

Parce que quelque part -G avait déjà eu envie de se venger. Son père ? En prison. Pourquoi ? Parce qu'il s'était fait dénoncer par une personne qui n'aurait jamais dû le trahir. -G haussa vaguement les épaules pour ponctuer ses dires. Chez lui la rage des premiers temps avait laissé place à quelque chose de plus amer, de moins violent mais tout aussi... Addictif. Oui oui, c'était un besoin comme un autre, sauf qu'il était impérieux, qu'on ne pouvait pas le réduire jusqu'à l'oublier. Alors on prenait son temps pour mieux en profiter à la fin. Ian le ramena à la réalité en lui demandant son prénom. Le jeune Auror esquissa un léger sourire et secoua la main avec flegme.

« Oh, on n'a pas besoin de prénom, du moins pas aujourd'hui. -G c'est court et ça sonne bien. Peut-être... Guillaume ? Ou Gabriel ? Ou Gandalf, comme dans ces films moldus... » Certes, il se foutait de son camarade. « Comme je te le disais, le Jeu est dangereux et finir mes jours à Azkaban ne figure pas franchement dans mes priorités. Mon identité, je vais la garder pour moi. Et puis... C'est plus drôle. »

-G adressa un petit clin d'oeil à l'étudiant avant de brusquement s'asseoir en tailleur au pied d'un des arbres des sous-bois.

« A moins que mon prénom ne soit Arthur ou Julian. Comment savoir ? » Un nouveau sourire flotta sur les lèvres du jeune homme. « Quoi qu'il en soit je suppose que tu souhaites passer à la suite, partenaire ? »

-G reprit le dossier et l'ouvrit, cachant soigneusement son contenu à Ian. Hey, pas trop vite ! Il farfouilla une bonne minute parmi les fiches et les rapports rédigés de sa petite écriture appliquée. Il avait passé de nombreuses soirées, à la lueur de sa bougie, à rédiger le tout avec soin.

_____________________________________
LA BELLE FLAMME TE TRAHIRA +
Une fois, j'ai allumé une allumette. Le spectacle était si beau, la flamme si pleine de vie, que j'ai souhaité voir cela en grand. Je l'ai lâché et tout s'est enflammé, tout a brûlé. Tout a pris de l'ampleur et elle était en pleurs. Note bien ceci : la beauté est dangereuse et traître. Elle te prendra par derrière. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 154
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 25/04/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Dim 9 Juin - 17:50

Pas besoin d’un prénom ? Ah ben si quand même… Ian avait toujours eu du mal à appeler les gens avec une lettre de l’alphabet, déjà qu’avec son foutu colocataire c’était compliqué, mais maintenant G’ voulait faire pareil ? Et voilà qui lui soumettait des idées. Un large sourire vint illuminer le visage d’Ian lorsqu’il évoqua Gandalf. Voilà qui lui irait à merveille. Bon, il ne connaissait pas le Gandalf, ou en avait vaguement entendu parler mais sa sonnait bien, ou plutôt, c’était marrant à dire à voix haute. Il lui proposa de passer à la suite et Ian ne su comment interpréter le « partenaire ». En bien ou en mal ? Il était sérieux ou pas ? Pfft, ce type était compliqué à percer. Il avait l’air… tellement, à part. Il était différent de tous les types du ministère qui étaient venu fouiner au campus. Souvent, ils venaient, inspecter leur classe, enfin, les classes du cursus d’Ian. Comme s’ils étaient plus importants que les autres… Enfin, Ian avait toujours trouvé leur présence désagréable et parfois, il était compliqué d’affirmer des choses en face de ces personnes là, alors que l’on ne les pensait pas vraiment. Il se ressaisit et manqua même de lui donner une grande tape sur l’épaule mais bon, il ne le fit pas de peur que G’ le prenne mal. On ne savait jamais comment les gens pouvait réagir, Ian lui-même n’aimait pas ça.

Allons-y Gandalf !

Raah, décidément ça lui allait trop bien. Il fit un nouveau pas vers Gandalf qui avait sortit ses fiches ou ses papiers. C’était pour lui ? Il sautillait presque sur place, à ce rythme là, Gandalf ou –G’, au choix, allait finir par le prendre pour un gamin surexcité ou pour un fou furieux. Et il prenait tout son temps, oui, pour lui, tout cela avait vraiment l’air d’un jeu. Il pourrait même jouer à ces jeux télévisé débile qu’aimait tant les moldus , ou le but et de faire perdre patiente à l’adverse afin de le pousser à vous sauter dessus ou à le faire pleurer. Sauf qu’Ina avait décidé d’être patient, bon, il en le serait pas tout le temps parce qu’il n’avait pas cent ans devant lui mais …

C’est quoi ? C’est pour moi ? Alors… On va faire quoi Gandalf ?

Il croisa les bras sur le torse, avec le plus grand sérieux et reprit son expression « affaire importante ». Bon, les documents n’avaient peu être rien d’important, mais il en doutait fortement. Après tout, il était le fameux -G , avec lui, tout était important. C’était bien pour cela qu’Ina était si presser d’enfin le rencontrer.

_____________________________________
⊹ Like the legend of the phoenix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ MINISTÈRE

ϟ MESSAGES : 180
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 20/03/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Mar 11 Juin - 14:52

L'emploi du nom Gandalf provoqua une vague d'agacement chez le jeune Auror qui retint une réplique cinglante. Le Jeu était palpitant mais il comportait quand même quelques règles, dont celle de ne pas perdre son partenaire de jeu dés la première rencontre. Cela aurait été dommage et puis il aurait bêtement perdu la partie. Il nota toutefois que lorsque leur attention se fut reportée sur le dossier l'étudiant s'était... Emballé ? Genesis sentait bien qu'il était à deux doigts de sauter dans tous les sens comme un môme à qui on allait offrir un cadeau.

« Bah non, c'est pour le voisin. »

Voilà, sa mauvaise humeur, provoquée par le sobriquet, paraissait enfin. Genesis ferma les yeux un bref instant avant de tout balancer, ses doigts se crispant légèrement sur les parchemins, et il reprit son étude, ignorant le type surexcité qui patientait à ses côtés. Il n'aurait plus manqué qu'il lui donne le fin mot de l'histoire dés la première rencontre... Il choisit avec soin les feuillets, prenant ceux du début de l'affaire, les relut avec attention et en tendit un à son camarade.

« Le tout début de l'affaire. »

Pendant que Ian le parcourait il tria le reste, en laissant un ou deux de côté. Il savait que le jeune homme bouillait d'impatience à l'idée d'en connaître enfin un peu plus sur cette histoire qui lui avait arraché sa mère, d'en savoir un peu plus sur cette Rachel Oliver, la criminelle supposée de Ian. Il savait beaucoup de choses et ça lui faisait plaisir de prendre son temps, de voir chaque étape du déroulement du jeu, de ne pas louper un seul instant et d'observer chacune des émotions qui passeraient immanquablement sur le visage de son partenaire. Il étouffa un sourire en le voyant arriver au bas du parchemin et lui fit signe de le garder. Il les avait tous copié de toute façon.

« Il n'y a pas tout mais je n'ai pas encore le fin mot de l'histoire et d'ailleurs, je ne te l'aurais pas donné tout de suite : pas assez drôle. »

Il tendit une deuxième feuille, la dernière de la soirée, en se disant que voilà, c'était l'épisode deux et que c'était loin d'être le dernier. Le jeu aurait peut-être plusieurs saisons, qui sait ?

« Une drôle de fille, cette Rachel, n'est-ce pas ? Je l'admire presque pour sa discrétion. »

Bah non, pas tellement en fait mais il fallait bien dire quelque chose le temps que l'autre ne se remette de sa lecture.

_____________________________________
LA BELLE FLAMME TE TRAHIRA +
Une fois, j'ai allumé une allumette. Le spectacle était si beau, la flamme si pleine de vie, que j'ai souhaité voir cela en grand. Je l'ai lâché et tout s'est enflammé, tout a brûlé. Tout a pris de l'ampleur et elle était en pleurs. Note bien ceci : la beauté est dangereuse et traître. Elle te prendra par derrière. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 154
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 25/04/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Mer 12 Juin - 16:14

Ian attrapa les feuilles que lui tendait son ami (enfin ami, si on pouvait l’appeler ainsi) et les parcouru des yeux.  Et bien c’était parfait tout ça. Ce n’était pas la réponse à tout mais presque et Ian savait qu’il pouvait faire avec tout ça. Il termina sa lecture et leva à nouveau les yeux vers G’ ou Gandalf qui lui fit signe que tout était pour lui. Avec un grand sourire plia soigneusement les feuilles et les fourra dans son sac. Il réexaminerait tout ça. Si Genesis voulait lui donner la suite plus tard et ben… Qu’il le fasse, mais pas trop tard non plus.  « On aurait vraiment dit qu’il s’amuse, c’est fou, j’ai presque envie de m’y mettre aussi mais pour moi c’est… pas un jeu, pas vraiment ».
Et maintenant il lui annonçait que cette Rachel était une « drôle de fille » et qu’il l’admirait presque. Il rigolait ou… Non, ou alors il le cachait bien. Ian leva les yeux au ciel et enfonça les mains dans ses poches. Ouais, pourquoi pas, on pouvait la voir comme ça. C’est vrai que pour faire ce qu’elle faisait, se faire passer pour une innocente. 
On peut dire ça comme ça oui. Chacun son avis.
Il ne l’aimait pas un point c’est tout, il n’allait quand même pas ce mettre à l’admirer. Il se retourna en entendant un bruit de pas derrière lui. Il fit volte face et ouvrit de grands yeux. –Q. Parce que son cher colocataire était décidément une calamité. Il attrapa sa baguette avant que l’autre abrutit ouvre sa bouche. Qu’allait penser Genesis maintenant hein ? Son colocataire se rapprocha en pliant les yeux. Ok, il n’avait plus ses lunettes et il était à moitié sonné à cause de toute à l’heure. Il attrapa sa baguette et se contenta de serrer les dents.
Qu’est ce que tu fou là ?  
Il ne lui laissa pas le temps de répondre. Oh que non, il allait tout casser, tout foutre en l’air. Il le regarda méchamment et le garçon arrêta d’avancer vers eux. Il l’empoigna par le col et l’entraina à l’écart. Ce n’était pas le moment de paraitre violent devant son nouveau pote. Son colocataire bafouilla quelque chose qui ressemblait vaguement à un « Mais heu je ne comprends pas qui c’est lui » et Ian lui donna u grand coup sur la tête. Bon sang, mais il allait se taire ? Il sentit ses membres trembler et voilà qu’il avait de nouveau envie de tout casser. –Q se releva et le repoussa, beaucoup trop vite au goût de Ian. –Q sortit sa baguette et un éclair jaillis, touchant Ian à la poitrine. Il alla s’écraser sur le premier buisson venu et il se redressa péniblement. D’où, mais d’où il lui faisait ça ? Il vit –Q s’en aller en direction de son point de rendez vous mais Ian sortit à temps sa baguette et un éclair rouge jaillis. Son colocataire resta figé sur place et Ian le contourna. Et ben, il avait échappé bel. Il ne pu s’empêcher de lui mettre un violent coup de pieds dans les jambes et il s’écroula devant lui. « Ne me suis plus jamais d’accord ? La prochaine fois, je vais être moins sympa. ». Il se retourna juste à temps pour voir Genesis arriver. Ouf, il l'avait oublier pendant quelque temps lui ! Il donna un petit coup de pied dans la figure de -Q, toujours à terre et lui sourit.
Tout va bien, il est HS. Juste un coloc un peu collant. 
 

_____________________________________
⊹ Like the legend of the phoenix

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ MINISTÈRE

ϟ MESSAGES : 180
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 20/03/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   Mer 26 Juin - 18:32

Genesis regarda le type débarquer et se redressa brusquement. Bon sang, il ne manquait plus qu'un témoin pour que la scène soit totale. Ian et lui venaient ici au fin fond des sous-bois de l'université. Ils s'arrangeaient pour ne pas être repérés, -G ne donnait même pas son identité et supportait les surnoms débiles comme « Gandalf » et tout était mis en péril à cause d'un... Débile ? Le type plissait les yeux comme s'il n'y voyait pas à deux pas devant lui, et -G tendit la main vers sa poche, prêt à se saisir de sa baguette magique, mais Ian le précéda. Il l'attrapa par le col et s'ensuivit une lutte bizarre que le jeune auror suivit avec intérêt. Au moins Ian était-il un partenaire amusant et plein de surprises - ou ressources, l'un comme l'autre était intéressant. L'étudiant vola subitement près de lui, s'écrasant dans un buisson, et Genesis fit un pas de côté, n'ayant absolument aucune envie de rentrer chez lui couvert de feuilles et de terre. La lutte reprit, -G croisant les bras et comptant les points. Ian fut finalement le vainqueur.

« Eh bah, je plains cette pauvre Rachel le jour où tu auras assez de preuves pour l'incriminer. Tu devrais ramener ton malheureux colocataire dans votre piaule avant qu'il ne se réveille t pose des questions. S'il t'en pose, ne lui parle pas de moi. »

Genesis ramassa ses affaires, son chien se pressant contre ses jambes, et il fit quelques pas en direction de Ian. Bon, ce n'est pas comme s'ils ne se reverraient plus. Et puis le courrier existait, -G se ferait un plaisir d'envoyer d'autres lettres. La partie n'était pas encore finie et il comptait en profiter un maximum. Genesis tendit la main à Ian et la serra brièvement avec un mince sourire.

« Eh bien je suppose que nous serons appelés à nous revoir, Ian. Fais attention à toi, ce serait embêtant que tu disparaisses... Pour nous deux. »

Mais oui, Ian était la lettre -I de l'alphabet depuis que Genesis était -G. Perdre une lettre c'était fâcheux. Bref, Ian devait rester vivant et en bonne santé jusqu'à la fin de la partie. Et puis Gen' l'appréciait même s'il ne l'aurait pas admis aussi facilement. Il siffla doucement à l'adresse de son chien et, glissant les mains dans ses poches, il s'éloigna sous les arbres. Voilà une bonne chose de faite, il pouvait rentrer chez lui maintenant, et obtenir un repos bien mérité.

_____________________________________
LA BELLE FLAMME TE TRAHIRA +
Une fois, j'ai allumé une allumette. Le spectacle était si beau, la flamme si pleine de vie, que j'ai souhaité voir cela en grand. Je l'ai lâché et tout s'est enflammé, tout a brûlé. Tout a pris de l'ampleur et elle était en pleurs. Note bien ceci : la beauté est dangereuse et traître. Elle te prendra par derrière. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(juin 2013) IAN ϟ Les forêts le soir font du bruit en mangeant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Paris] Tournoi SW le samedi 29 Juin 2013 @ T2J
» [Paris] Tournoi SW le samedi 15 Juin 2013 @T2J
» MJC AUBAGNE
» Big Time Rush
» Moïse Jean-Charles en voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHOWDOWN :: Archives des RP-