AccueilAccueil  M. Jack - Site  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Salut toi ! Le staff t'annonce que le forum est actuellement en hiatus. En effet, de nombreuses choses sont en cours de
modifications, sans compter le temps réduit des adminettes. Bref, SHOWDOWN reviendra un jour mais pour le moment,
il hiberne. Au plaisir de vous revoir au printemps !
- Tao & Lydie -

Partagez | .
 

 (juin 2013) Un nouveau départ - Myles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Jeu 4 Juil - 15:48




UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Aujourd'hui il pleuvait. Les temps chauds de ces derniers jours avaient eu raison du ciel et condamnaient l'université à un ciel orageux et pluvieux. Un parapluie au-dessus de ma tête, je m'engouffrai en hâte dans le hall de l'université. Je refermai mon parapluie couleur noir et désormais trempé puis je pris la direction de la bibliothèque, mon sac sur l'épaule. Le mauvais temps avait eu raison de moi, mais pour une fois j'étais joyeuse et pleine de vie. J'évitai rapidement les étudiants qui sillonnaient les couloirs pour pénétrer au coeur de l'université : la bibliothèque. J'adorai cet endroit qui rengorgeait de livres en tout genre. On pouvait trouver mille merveilles dans cet endroit. Je déposai mon sac sur un table déserte puis je sortis mon matériel indispensable pour rédiger un devoir exemplaire. J'avais une dissertation à faire pour mon prochain cours de potions et en dépit que cette matière n'était pas ma préférée cela ne me dérangeait pas de rédiger un long parchemin pour dire. Mordillant mon stylo en quête d'inspiration, je me mis à écrire tranquillement.  
Oubliant peu à peu la masse d'élèves qui tentaient de se réfugier dans la bibliothèque pour y être au chaud. J'évitai depuis peu les contacts pour dire ayant jugé que j'étais une personne non-sociable et qui ne recherchait aucun amis sous peine que cela terminait en dispute violente. Mon dernier repas à la cafétéria en était la preuve réelle. Je soupirai avant de me mettre à sortir un livre traitant les différentes plantes de mon sac. J'allais en avoir besoin. J'attrapai au passage une bouteille d'eau pour boire une gorgée car tous ces devoirs me donnaient généralement soif. Je bus une gorgée faisant attention à ne pas tâcher d'eau mon parchemin, puis je jetai la bouteille quasiment vide à la hâte dans mon sac. Je remarquai alors un étudiant qui se dirigeait vers moi, encore quelqu'un qui allait venir me déranger. Je me forçai à respirer et à rester zen. Ne pas chercher le combat, si cela se trouve il va passer devant moi comme si de rien n'était. Concentration. Je décidai de trouver la meilleure excuse qu'il soit pour ne pas fixer le jeune homme : me plonger dans ma dissertation. Et ce que je fis, je me mis de nouveau à écrire, tentant d'ignorer la présence du jeune homme. Il me semblait l'avoir déjà vu une fois ou deux. Enfin bref, il fallait que je me concentre. A force de me forcer à faire de mauvaises rencontres ou tournai les rencontres en mauvaises rencontres, je m'étais décidée à rester en solitaire, ce qui me faisait le plus grand bien à vrai dire pour le moment. Je respira calmement, jetai un coup d'oeil autour de moi, me décidant à ignorer la présence de l'étudiant toujours présent dans le périmètre, je me remis à écrire. J'étais décidée à prendre de bonnes résolutions et cela commençait maintenant !


Dernière édition par Almnésia Bllie le Sam 6 Juil - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Ven 5 Juil - 9:58



Un nouveau départ


Il y a avait des jours comme ça où Myles savait exactement pourquoi personne ne voulait – ou plutôt pourquoi il faisait fuir – tout ses futur colocataire. Allons bon ! Il était sans doute le seul ou alors un des seuls, étudiants de ce campus à ne partager sa chambre avec personne… Il fallait dire en même temps que Myles lui-même était le genre de bonhomme qui vous décourageait. D’abord, il souriait peu. Ensuite, il avait un humour particulier, il collectionnait les abeilles mortes dans des pots de confiture (et était très fier de les exposer sur sa commode), il n’aimait pas les gens stupide et d’après lui, beaucoup de gens l’était, il était du genre super maniaque, très étrange quand il voulait. Oui mais malgré tout ça, Myles se plaisait à dire qu’il était un jeune homme charmant, sans ennuis et que la vie avec lui serait palpitante. Il se redressa quand il entendit une personne frapper à sa porte. Il esquissa un grand sourire et se leva. Il rajusta sa chemise et ouvrit. Alors le voilà, le fameux Peter qui tentait sa chambre. Myles le salua à peine qu’il se mit à débiter son discours.

Oui alors voilà, ‘parait qu’tu cherche un coloc’ hein ? J’ai du mal moi aussi. En fait j’habite à côté du campus mais je préférais tu vois, y habiter vraiment, tout ça s’rait plus pratique tu vois ? J’peux rentrer, voir un peu comment ça s’présente ? Entre futur super potes….

Ok. C’était incompréhensible tout ça mais Myles était à peu près sûr d’avoir tout compris.  Il habitait un peu loin et pour des raisons pratiques, il voulait se rapprocher. Il devait aussi avoir sa petite amie sur le campus, logique, et elle devait se trouver dans le même bloc que lui.  C’est ce que devait laisser entendre la marque de rouge à lèvre à peine effacé de la joue et l’écriture de fille sur le bout de papier qu’il tenait à la main. Pourquoi ne pas le dire tout simplement ? Franchement… Le garçon entra et Myles attendit. Oh, dans quelques minutes, il allait ressortir d’ici, apeuré. Myles avait bien mis en valeur sa collection d’abeille, ses objets étranges. Sinon, le reste était bien rangé, cela faisait même presque peur. Peter examina l’endroit, sursauta à plusieurs reprises. Myles lui, se contentait de le détailler de haut en bas. Raah, il ne pouvait pas s’en empêcher. Mais bon, il était comme ça après tout, il avait prévenue Peter dans sa lettre de condition de colocataire. Bon, il avait l’air assez propre sur lui, et avait des allures qui lui plaisaient  bien.

Bon et bien…
C’est non ?

Peter le regarda avec des yeux ronds. Ah, il avait vu juste. Son sourire mauvais s’élargie et Peter recula. Ben quoi, les sourires gentils chez Myles étaient extrêmement rare et de toute façon, il ne savait pas en faire.

Tu sais quoi, je pense que ça va le faire. J’te donne rendez vous à la bibliothèque dans deux heures, le temps que je règle quelques bricoles.

Hein ? Quoi ? Myles n’eu pas le temps d’ouvrir la bouche que le Peter était déjà partit. Merde. Merde. Il n’en voulait pas de colocataire lui ! Vivre seul lui allait très bien ! Mais alors pourquoi se fatiguer à en chercher dans ce cas ? Très bonne question. Peut être que c’était juste marrant de faire peur aux gens… Myles attrapa un blouson et sortit de sa chambre. Dans deux heures ? Il y serait, deux heures à l’avance même. Il n’avait que ç à faire de toute façon, mijoter un plan pour faire fuir Peter. Ou passer un peu de temps avec Peter avant de le faire fuir. Ouais, la deuxième option lui correspondait dix fois mieux.  Après quelques minutes de marche à travers le campus, il arriva à la bibliothèque.  C’était un des meilleurs endroits de cette université. Calme presque absolu, du monde et des bouquins intéressants. Il regarda autour de lui. Presque personnes. Ben dis donc… Son regarda s’attarda sur une fille brune qu’il lui semblait avoir déjà vu mais Myles préféra se cherchais une table, seul. Il se rapprocha un peu d’elle et s’assit à la table juste en face. Au pire il pourrait toujours la regarder pour passer le temps. Il s’assit et attrapa son portable. Voyons. Un nouveau message. Ouais, les jumeaux lui écrivaient assez souvent, preuve que leur études ne France se déroulaient plus que bien. Il fouilla quelques instants dans son sac et e sortit un vieux bouquin moldu. Il avait toujours eu un faible pour les lectures policières.  Et puis, Arthur Conon Doyle était un très bon auteur. Il sortit ensuite ses habituels biscuit sec, une bouteille de jus de cassis, car Myles ne buvait que ça ou presque et entama sa longue attente. De temps à autre, il jetait un regarda à la fille en face de lui. Quelque chose lui disait qu’elle faisait tout pour ignorer sa présence. C’était marrant, comme si ils se connaissaient. Au bout d’un moment, n’y tenant plus, il lui fit signe d’approcher. Ouais, il avait déballé trop de chose sur sa table pour tout ranger…. Et puis il avait la flemme de se lever. Et puis… Et puis il ne s’appelait pas Myles Wayne pour rien. Il était parfois hyperactif, mais apparemment pas aujourd’hui.

Dis-moi… Tu me regarde vraiment bizarrement depuis tout à l’heure, on se connait ?


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Ven 5 Juil - 11:29




UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Je devais être fière de moi, moi qui souhaitait être tranquille à force de regarder étrangement l'étudiant d'en face, j'avais éveillé sa curiosité. Il me fit alors signe de venir le voir et me demanda si je le connaissais. Je décidai finalement de me lever de ma chaise calmement après avoir déposé mon stylo sur la table. Je me dirigea vers Myles, le sourire aux lèvres et arrivé près de lui, jugeant qu'il sera plus simple de discuter si j'étais assise, je déclarai :

Je peux m'asseoir, cela sera plus facile pour discuter enfin si cela ne te dérange pas bien sûr.

Voyant que cela n'avait pas l'air de le déranger spécialement, je tirai une chaise proche de moi et m'asseyait dessus puis je déclarai :

En effet, il semble que je t'étais déjà vu.. Tu ferais pas un cursus de médecine par hasard ?

Bon j'avais dit un peu l'intitulé de ce cursus au hasard mais ne l'ayant jamais vu dans le cursus sur la protection du territoire, le seul choix qui se présentait dans mon esprit est qu'il avait opté pour le cursus de médecine comme la plupart des étudiants. Passons désormais à la face 2 : où on tente de se montrer aimable et où on tente de s'intégrer à la communauté et de devenir sociale.

Au fait je me nomme Almnésia, après je comprendrai que tu souhaites pas discuter avec moi étant donné que j'ai plutôt une réputation d'insociable. Enfin voilà, sinon je suis heureuse de t'avoir rencontré.

Cela passe ou cela casse comme on dit, j'espérai que le jeune homme serait plus agréable que certaines personnes et que pour une fois la chance allait être de mon côté. Je lui souris poliment, attendant de voir comment se déroulerait la conversation par la suite. Pour une fois que j'étais sympathique avec les autres, j'espérai qu'il serait lui sociable et surtout plus sympa que d'autres. Reste à voir comment cela se déroulerait par la suite.


Dernière édition par Almnésia Bllie le Sam 6 Juil - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Ven 5 Juil - 11:56



Un nouveau départ


Myles la regarda s’asseoir sans dire un mot et la détailla encore une fois. Elle avait l’air un peu plus âgée que lui, mais pas de beaucoup. La jeune fille lui demanda alors s’il faisait le cursus de médecine et le jeune homme répondit d’un hochement de tête. A croire que c’était écrit sur son visage. Ou alors elle jouait aux devinettes, un peu comme lui. Elle avait bien deviné. Voilà une rencontre qui commençait plutôt bien. Elle se présenta ensuite et Myles ne bougea pas d’un poil, ne quittant pas une de ses mèches de cheveux du regard. Almnésia. Un prénom fort peu courant, en tout cas, Myles ne l’avait encore jamais entendu. Enfin, il pouvait parler lui avec son tas d’autres prénoms sortir de nulle part. Il ne pouvait pas affirmer l’avoir déjà vu quelque part, ou lui avoir déjà parlé, ou être déjà sortit avec elle, il ne s’en souvenait pas et de près, son visage ne lui disait rien. Une réputation d’insociable ? Voyons… Elle ne savait pas à qui elle parlait ! On ne pouvait pas vraiment classer Myles dans la catégorie des insociable, car il n’avait pas franchement de difficultés pour parler avec les gens, aller vers eux… Mais il aimait être seul de temps en temps… Il releva la tête vers elle et se mit à son aise avant d’enfin ouvrir la bouche.

Un insociable m’aurait ignoré. Il ne m’aurait même pas adressé la parole. Mais toi tu es venu tout de suite… Je te trouve même plutôt abordable comme fille. – il resta de marbre, essayant de ne pas sourire méchant ou de ne pas sourire tout court et reprit, changeant légèrement le ton de sa voix - Et toi, tu fais quoi comme cursus ? Pas médecine, j’taurais vu sinon. Laisse moi deviner… Protection d monde magique ?

Au pif ou presque. Myles n’en avait aucunes idées enfin, il la voyait mal dans un autre cursus que celui là. Elle avait une allure qui faisait que… Il se frotta la joue et remua sur sa chaise. Puis, ses yeux changèrent de cible et son regard dévia vers son sac. Un vieux sac qu’il se trimbalait depuis sa première ou deuxième année à Poudlard au moins. Voilà qui en disait long sur la capacité de Myles à garder des vieux objets en bonne état. Il fouilla quelques instants et en ressortit une petite boite bleu et bronze. Serdaigle. Enfin, c’était les couleurs de Serdaigle, son ancienne maison. Une maison qu’il aimait énormément, même si Serpentard aurait été mieux pour certaines choses. Il en sortit un chewing-gum qu’il goba aussitôt. Ouais, Myles et les chewing-gum c’était une longue histoire. Il en déposa un sur la table et le poussa vers la jeune fille.

Cassis. Mon parfum favori. Y’a que les moldus pour en faire des comme ça.

Autrement dit, ils étaient très bons. Et pour cause, Myles devait manger une dizaine de chewing-gum par jour, même si cela n’était pas super bon pour la santé.

Ah au fait, moi c’est Myles, en troisième année ici.

Il la laissa faire le calcul de son âge et tout le reste, elle avait l’air plutôt intelligente alors bon.


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Ven 5 Juil - 12:23




UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-

Tu as bien deviné en effet.

Je lui souris poliment d'un autre côté, cela n'était pas trop compliqué de proposer un cursus au hasard, c'était soit oui soit non. Il sortit alors une petite boîte couleur bleu et bronze symbole de Serdaigle et me tendit un chewing-gum goût cassis. Ce goût là n'avait jamais été mon préféré, j'étais plus partante pour les goûts basiques et classiques des chewing-gum style 'menthe' mais je l'acceptai néanmoins. Ce n'était pas tous les jours que quelqu'un me proposait une friandise pour dire alors qu'on venait à peine d'engager la conversation. Plutôt sympathique comme étudiant. Ainsi il s'appelait Myles, un prénom pas courant du tout dans le coin mais vu que le mien était pas mieux, je n'en fis pas la remarque à mon interlocuteur. Je me contenta de lui sourire de nouveau, ne sachant pas trop vers quel sujet de conversation m'orientait. Etant donné que les discussions tournaient toujours mal de mon côté quand je parlais de mon ancienne maison à Poudlard par exemple, je décidai de ne pas parler de Serpentard. Cela serait de plus strictement inutile. Je jetai un coup d'oeil à ma table, puis sur un coup de tête je déclarai :

Merci pour le chewing-gum, attend deux minutes, je reviens tout de suite !

Vu que la conversation était parti sur du positif, que Myles m'avait qualifié de personne abordable, je voyais mal comment la discussion pouvait tomber désormais sur du négatif. Du coup, j'avais décidé de ramener mon matériel à la table de mon nouveau ami si l'on pouvait ne le nommer ainsi. Je me levai rapidement et fourrai la plupart de mon matériel de mon sac, prenant mon parchemin dans l'autre main, je me rendis de nouveau à la table d'en face où je déposai tous mes devoirs. Ah, peut-être que cela le dérangeait, aussitôt je le fixai d'un air "je te regarde en mode hibou" puis je déclarai rapidement :

Oh, cela ne te dérange pas au moins ? Disons que cela sera plus simple pour parler.

Tout en terminant ma phrase, je sortai ma trousse en cuir, et mon stylo couleur bleu puis je me mis à rédiger une rapide conclusion, tout en continuant à parlement ou plutôt à interroger mon voisin de table.

Tu loges à l'université j'imagine ?

Cela me semblerait logique car vu qu'il venait de m'indiquer qu'il était en troisième année, techniquement il avait aux alentours de 20 ans. Pour ma part, mon cursus se terminerait prochainement sauf si je continuai encore la scolarité. Après je pensais m'engager dans la voix d'auror ou du moins postuler pour le post après on verra bien. Je commençai peu à peu à me perdre dans mes pensées, oubliant la présence du jeune étudiant.


Dernière édition par Almnésia Bllie le Sam 6 Juil - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Sam 6 Juil - 8:22



Un nouveau départ


Myles la regarda faire ses allers retour entre son bureau et le siens. Il y avait quelque chose chez cette fille d’étrange mais il n’arrivait pas à trouver quoi. « Etrange ? Mon pauvre gars tu t’es vu ? Tu es la représentation même de l’étrange ». Myles regarda ailleurs. « C’est faux. » Il reporta son attention sur la fille qui venait enfin de se rassoir en face de lui. Il mâcha son bonbon sans dire un mot et la laissa reprendre la parole. S’il logeait à l’université ? Hélas oui… Enfin hélas, non, cela lui permettait de faire plein de chose super cool et c’était peu être même plus pratique que d’habiter en dehors. Il jeta un coup d’œil à la file qui semblait s’être replongeait dans sa copie et lâcha un petit soupire. Il pouvait être ennuyant comme garçon, mais pas à ce point là !

Exact. Dans un des blocs les plus éloignés. Celui qui est près des petits bois.

Bon, il état parfaitement inutile de donner autant de précision, ce n’était pas comme si elle allait se mettre à lui rendre des visites surprises. Il se frotta les mains et tendit la main vers la trousse bleue de la fille. Il y attrapa un stylo à bille et le fit tourner entre ses doigts, de plus en plus vite. Oui bon, il aurait peut être du lui demander avant de lui piquer ses affaires mais Myles était comme ça. Toujours concentré sur les cercles du stylo, sans le quitter des yeux, il lui demanda à son tour si elle logeait sur le campus.

Toi aussi ?

La fille était toujours le nez dans ses devoirs. A croire qu’elle ne l’avait même pas vu piquer le stylo. Il sortit sa baguette et la pointa sur l’objet. Quelques secondes plus tard, le stylo bille effectuer des pirouettes vers sa propriétaire, grâce aux mini jambes et les mini mains qui venait de pousser le long de sa mine. Merveilleux ! Myles ne pu s’empêcher de sourire un peu, un tout petit sourire lorsque la fille releva –enfin – la tête.

J’ai toujours était doué en métamorphose… et en sortilège aussi je crois.

En fait non il avait toujours était doué en tout sauf en vol. Ouais, l’altitude n’avait jamais était son truc. Le Quidditch, c’était bien, mais assit dans les gradins dans sa un stade, pas à califourchon sur un balai. Le stylo regagna la trousse et Myles ne pu s’empêcher de trouver dommage que le sort ne dure pas plus de quelques minutes… « Mon dieu, Jim aurait été là, il se serait bien foutu de toi. Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour attirer l’attention sur sois mon cher Myles ! ». Il se leva d’un coup et rangea ses affaires vitesse grand V. Il poussa sa chaise sous le bureau et attrapa le bras de la fille.

Faut qu’on sorte. J’en peux plus ‘être assit ici !

Il lu restait encore une heure et quarante cinq minutes à glandouiller pour que ce foutu Peter ramène ses fesses et lui dise qu’il avait envie de s’installer avec lui. Rooh, l’horreur. Il n’était ni célibataire et ne faisait pas non plus partit de l’équipe sportive du campus. Il avait encore un peu de temps pour trouver comment s’en débarrasser. Il aida la fille à ranger ses affaires plus vite et bientôt, ils furent dehors. Il attrapa ses lunettes de soleil et se les mit sur le nez.

Yeux fragiles. Mes parents préfèrent que j’en porte. Alors, parle-moi de toi un peu …

Oui il était curieux. Myles ne faisait jamais une nouvelle rencontre sans en savoir un peu plus sur la personne.


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Sam 6 Juil - 8:58



UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Plongée dans mes pensées à fond dans mon devoir, je ne reviens à la réalité me rappelant que Myles était toujours là que quand je vis mon stylo devenu vivant grâce à un sort faisant des galipettes et des acrobaties devant moi. Je souris amusée. Quand il déclara qu'il était doué en sortilège, je ne pus que le croire. Pour ma part, je m'en tirai plutôt bien.  Il se mit alors soudainement à ranger se affaires, comprenant qu'il voulait sortir de la bibliothèque et étant donné que je venais de terminer la totalité de mon parchemin, je me mis moi aussi à ranger mes affaires tandis qu'il m'entraînait dehors, ne tenant plus sur place.
Arrivée dehors, je le vis sortir des lunettes de soleil et les mettre sous son nez. Lunette de soleil. Ces lunettes me faisaient penser à ma dernière rencontre avec Ian, Eulalie et Kevin à la cafétéria. Quand tout avait dégénéré. Quand je m'étais retrouvée couverte de yaourt à la cerise. Et ce yaourt à la cerise si joliment envoyé par Kevin qui avait donné en résultat de sa part un court baiser qui s'était ponctué par un autre yaourt à la cerise envoyé sur lui. Et après j'avais reçu une beuglante, je m'étais réfugiée chez moi dans mon nid douillet et ils avaient déboulés dans le couloir en faisant la fête. Tout cela avait été à la fois un sombre et comique moment. Enfin, ces lunettes me faisaient penser à Kevin, cet accro des lois qui adoraient les yaourts, elles me faisaient penser à Ian, mon détestable ami et à Eulalie que je ne savais si elle était mon amie ou pas. Encore une rencontre insociable, basé sur le mensonge comme à chacune de mes rencontres. Même cas pour James, mais oui, techniquement cela s'était arrangé enfin je crois. Pour une fois que je n'avais pas commencé mon histoire par un mensonge, je devrai recevoir un trophée. Je souris à cette idée tandis que Myles me demandait de parler de moi. Qu'est-ce qu'il voulait que je lui dise, ce n'était quand même pas comme si nous sortions ensemble ou quoi. On se connaissait à peine et je n'aimai pas parler de ma vie à des étrangers. Inutile de ternir la conversation et qu'elle devienne par la suite glaciale cela me ferait regretter de lui avoir causé. Finalement je décidai d'être franche et je lui répondis donc :

A vrai dire, je n'aime pas trop parler de moi à des personnes que je connais à peine depuis 15 minutes. C'est peut-être ton cas, mais ce n'est pas mon style.

Je m'interrompis un instant pour éviter un groupe d'étudiant qui me sépara de lui puis je le rejoignit et déclarai :

Pourquoi est-ce que je devrai causer de moi alors que tu as l'air de vouloir attirer mon attention ? Après tout, changeons les rôles et toi, parle moi de moi.

Je lui souris, les rôles allaient être inversés on dirait. Et tant mieux, je préférai menai la danse que être le simple répondeur à des questions. J'espérai que Myles allait marcher dans mon sens. Et vu que qui ne tente rien, n'a rien, je ne perdrai rien à tenter ma chance.


Dernière édition par Almnésia Bllie le Sam 6 Juil - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Sam 6 Juil - 12:54



Un nouveau départ


Et c’est là que tout devenait intéressant. Logique qu’elle ne veuille pas se confier à un gars qu’elle ne connaissait que depuis quinze minutes… Myles non plus ne l’aurais jamais fait mais la question « dite m’en plus sur vous » était un moyen de lancer la conversation et de savoir à qui on avait à faire. Elle était donc assez discrète comme fille et peut être même secrète. Enfin, une fois qu’il aurait fini avec il verrait bien. Pour le moment, elle venait de lui renvoyer la balle et Myles se fit un plaisir de poursuivre alors…

Attirer ton attention ? Je suis juste comme ça, je ne peux pas tenir en place. Il me faut toujours voyons heu une … distraction ?

Il mit les mains dans les poches. Voyons, allait-elle croire qu’elle n’était qu’un objet ? Myles s’en foutait pas mal, elle avait sympa et il voulait même faire connaissance. Après, il voulait aussi savoir comment elle interpréterait la moindre de ses phrases, souvent bourrés de double sens et de sous entendu. Et que voulait-elle connaitre sur lui hein ? Sa vie était tellement… cool. Enfin à ses yeux.

Héhé… Je ne suis pas trop du genre à tout dire d’un coup, tu dois t’en douter non ? Mais si y tient… Et bien tu connais déjà mon prénom, je t’épargne le second, le troisième, la quatrième et le cinquième prénom. Mon nom de famille est Wayne. Avant que tu me pose la question, les Wayne ne sont pas une famille de sorciers mais de moldu.

Soyons clair, si elle avait un problème avec les né moldus, se serait vite réglés. Myles lui avait passé l’éponge depuis bien longtemps, disons qu’il savait s’intégrer s’il le voulait dans un groupe de sang pur. Il reprit, toujours sur le même ton, plat.

J’étais à Serdaigle bien que Serpentard aurait pu allait aussi je trouve… J’ai toujours trouvé cette maison forte intéressante. Serdaigle c’est cool, mais peut être un peu trop calme. Côté familiale disons que c’est assez… basique. Je suis fils unique alors bon.

Inutile aussi de préciser, de mentionner l’existence de Jim. Enfin l’existence, qui était Jim. Myles n’ne parlait jamais tout simplement parce qu’il se mettait en colère deux fois plus rapidement. La dernière fois qu’un pauvre gars s’était montré un peu trop curieux de ce côté puis carrément grossier, il avait fini le nez en sang, les deux poignets tordu, un bleu monumental sur le front et une morsure sur la joue. Myles étouffa un rire, rien que d’y repenser… C’était une baston sympa et vu qu’il était un pro, il avait gagné. Le pauvre mec n’avait pas vu arriver sa mâchoire, il n’avait pas eu le temps de dire « aïe » qu’il était déjà l’infirmerie. Si Myles avait une bonne mémoire il avait été collé pour « comportement violent et agression envers un élève plus jeune, et de sa propre maison en plus ». Alàlà, les gens s’attardait bien trop sur l’apparence. Il ne fallait pas croire qu’un garçon tut maigrichon était adorable et vice versa.


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Sam 6 Juil - 16:14




UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Une distraction, bien tiens donc. Je souris, il commençait vraiment à paraître intéressant ou du moins à éveiller ma curiosité. Et on dirait que ces phrases étaient sans arrêt à double sens, reste à savoir comment je les interpréterai par la suite. Il me déclara par la suite que je connaissais déjà son prénom et qu'il venait d'une famille de né-moldu et qu'il avait été à Serdaigle bien qu'il aurait aimé être à Serpentard d'un côté. Est-ce que cela indiquerait qu'il est du côté du ministère ? Aucune idée, et mieux valait que je ne discute pas politique pour le moment. Il n'avait pas l'air non plus de détester ses origines. Voilà qu'il venait de marquer un bon point. Il me déclara alors qu'il était fils unique. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais un doute la-dessus, le fait qu'il étouffa par la suite un rire tout seul me fit croire qu'il venait de me raconter un mensonge et qu'il pensait que j'allais gober son bobard. Autant faire comme si je l'avais cru pour le moment. Pour ma part, je ne comptai pas m'attarder sur mon sujet, je ne comptai pas m'attarder sur mes origines ou sur mon histoire sans quoi je sentais que cela allait mal se passer comme à chaque fois que quelqu'un insister sur ce point douloureux.

A vrai dire, j'étais à Serpentard mais je n'ai pas de préjugé sur le sang.

Et encore mon pauvre, si tu m'avais dit cela avant ma quinzième année, tu te serais reçu un sort à ta figure avant même que tu ais eu le temps de prononcer un mot. A croire que tu es un petit chanceux on dirait.

Et pour ma famille, je vis dans une famille basique et je suis fille unique.

Fin de la discussion. S'il ne voulait pas parler de sa famille, je le comprenais mais qu'il n'essaye pas de me poser des questions sur la mienne sans quoi je m'énerverai. En plus, qu'il ne compte pas que je lui donne mon nom de famille, c'était hors de question. Autant l'avertir cela ne fera pas de mal à personne à moins qu'il soit susceptible.

On dirait que ni toi, ni moi ne souhaitons parler de notre famille, alors autant que l'on ne s'attarde pas sur le sujet sans quoi je pense que la discussion tournera mal...

Je ponctuai ma phrase par un petit sourire raide qui voulait tout dire, tout en le fixant droit dans les yeux pour le mettre en garde, ma main dans ma poche, prête à faire jaillir ma baguette si besoin. A croire que mon penchant insociable resurgissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Dim 7 Juil - 8:12



Un nouveau départ


Wouah. Elle savait faire court la demoiselle. Myles la quitta du regard et se concentra sur la route devant lui. Pas très bavarde. Bon, c’était le cas de Myles la plus part du temps, cela leur faisait donc un point commun.

On dirait que ni toi, ni moi ne souhaitons parler de notre famille, alors autant que l'on ne s'attarde pas sur le sujet sans quoi je pense que la discussion tournera mal...
Vraiment ?

Il avait dit cela d’un ton étonné bien qu’en son fort intérieur, Myles ne l’était pas du tout. Les gens n’étaient jamais ce qu’ils semblaient être. Il pouvait parler de sa famille, ça oui. Il pouvait même en parler des heures, il n’aborderait pas juste certains sujets…
Tu n’aurais pas tendance à t’emporter pour un rien ? J’vais pas de te manger tu sais…
Il désigna d’un coup de tête la main de la jeune fille, fourré dans sa poche, prêt à brandir quelque chose qui ne pouvait être qu’une baguette. Ou un canif. Non là, ça partait trop loin, quel sorcier se trimballer avec un canif dans la poche ? Très bonne question. « Faudra que je médite dessus un de ces jours tient… ». Il ne la quitta pas des yeux. Oh non, à ce petit jeu là il était très fort. Les gens perdaient toujours car il finissait souvent par être troublé par des yeux aussi chelou. Sauf que là, il avait des lunettes alors bon… Il baissa les verres et lui fit un petit clin d’œil.

Je ne ferais pas ça si j’étais toi.

Ouais, aucune envie de se battre maintenant, au beau milieu du campus d’autant plus qu’il avait en rendez vous après. Raaah, le rendez vous ! Il avait réussit à presque l’oublier celui là. Il fronça les sourcils et tourna la tête. Son regarda s’attarda sur un garçon à peine plus jeune que lui. Myles lui fit un petit signe de la main et hésita même à lâcher un petit sifflement. Le pauvre gars tourna les talons en jurant. Ouais, il aurait savoir que Monsieur Ian Cavanaugh n’était pas gay, ou même bi… Mais bon, qui ne tentait rien n’avait rien ! Ce qui était sûr, c’était que Myles devait arrêter de le provoquer à chaque fois qu’il le voyait. D’après les dires de certains étudiants ici, il s’emportait assez vite lui aussi. Et Myles n’avait pas envie de se frotter à lui pour la simple et bonne raison qu’il avait toujours refusé d’abimer un garçon mignon. Il se retourna vers Almnésia qui n’avait rien manqué de la scène et lui annonça d’une voix parfaitement calme.

Un ami un peu bougon.

Enfin ami… Comme si Myles avait trente six amis. Non plutôt « un mec que j’ai essayé d’approcher en vain… Dommage ». Il retira ses lunettes de soleil, ce dernier ayant disparue derrière une masse de nuages sombres et les épingla à sa chemise. Il se frotta les les yeux quelques instants et, attendant une quelconque réponse ou impression de la jeune fille qui marchait à ses côtés, continua à mâcher son chewing-gum au cassis.


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Dim 7 Juil - 9:31




UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Oh rassure toi mon cher, si tu ne veux pas te battre, peu m'importe tant que tu n'abordes par le sujet. Je rétorquai :

Oh, tu ne risques rien si c'est cela qui t'inquiète tant que tu ne cherches pas à connaitre mon passé, tout ira bien.

Je lui souris aimablement et c'est alors que je vis Myles sifflait un jeune homme qui n'était autre que ce fameux Ian. Qu'est-ce que je le détestai celui-là. Je lui lançai un regard bien noir. Petit sourire ironique de ma part, histoire qu'il commence pas à me chercher. Puis, je m'interrogeais subitement sur le sifflement et le petit signe de la main de mon soit-disant 'ami'. Serait-il gay par hasard ? A méditer mais on dirait que oui. Quand il déclara que c'était un ami un peu bougon, je décidai de ne rien rétorquer préférant mâcher mon chewing-gum de peur de commencer à m'énerver subitement. Néanmoins suite au geste de Myles, je m'étais décidée à m'écarter de quelques pas, tout en faisant en sorte que ce geste paraisse naturel. Mon sac à la main, je m'étais donc éloignée et j'étais partie ramasser une fleur de pissenlit, que je soufflai au vent, laissant ses dernières pétales si l'on pouvait appeler cela ainsi s'éloigner dans le vide. Je vis Myles sourire et s'approchait de moi un peu plus. Qu'est-ce que je devais faire ? M'en débarrasser ? Non, il réagirait sans doute mal et en plus, je n'étais même pas certaine de l'hypothèse que je venais de formuler. Sachant très bien, que je devais répondre, je rétorquai :

A vrai dire, je n'ai jamais trop aimé Ian, la dernière fois que je l'ai vu, si je me souviens bien, il s'est retrouvé avec un yaourt dans les cheveux.

Tiens prend toi cela Ian. Remarque je m'étais retrouvée avec la table sur mes genoux, ce qui n'était pas forcément mieux. Mais étant donné que cet épisode ne m'avait pas suivi sur ma réputation, personne n'était vraiment au courant de cet épisode, enfin j'espérai que Myles ne serait pas au courant. Et si c'était le cas, j'espérai qu'il n'insisterait pas sur le sujet sans quoi, je risquai de nouveau de m'énerver. Peut-être vaudrait-il mieux que je le prévienne, tant qu'à faire.

Si tu es au courant ou non de cet épisode, je te conseille de garder tes commentaires pour toi, et étant donné que j'ai très peu de pression pour arrêter mes sentiments négatifs passages, je n'aimerai pas que notre discussion se termine sur du négatif comme la plupart des cas..

Ma phrase étant était dite "fraîche et franche", j'espérai qu'il n'ait pas cru à une phrase à double-sens ce qui pourrait être son cas. Bon inutile de s'attarder sur ce sujet, restez plus qu'à attendre sa réponse et après j'improviserai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Dim 7 Juil - 11:26



Un nouveau départ


Elle n’aimait donc pas trop Ian ? Pourtant il était d’un naturel plutôt galant avec les membres de la gente féminine… Bah, il avait son caractère aussi et Almnésia avait tout l’air d’une forte tête à qui Ian aurait pu chercher des embrouilles… Il était curieux d’en savoir plus sur eux deux mais Myles jugea que le moment était mal choisi. L’épisode du yaourt ? Oui oui, il était au courant. Il avait fait le tour du campus cet épisode. Très marrant, très… original. C’était d’ailleurs pour ça que Myles avait tenté sa chance avec l’autre garçon.

Bien sûr que je suis au courant. On est dans le même bloc de logement sur le campus et Ian étant assez hum… populaire, l’histoire à vite fait le tour.

Et ses commentaires oh que oui il les garderait pour lui. Il en avait plein à faire et le premier était sans aucun doute « j’aurais tout donné pour voir et immortaliser ce moment… ».

Et pis c’est difficile de rater une bande de –il mima des guillemets – d’amis couvert de yaourt…

Il lui donna une grande tape dans l’épaule et lui fit un clin d’œil. Myles n’avais pas ignoré le geste de recul de la part de la jeune femme. Enfin, fallait pas qu’elle ai peur de lui…. A moins qu’elle le trouve étrange… louche comme diraient certains. Toujours une main sur son épaule, il poursuivit sur sa lancée.

Hé, ne faut pas avoir peur…

Il la regarda comme pour lui dire « chuis pas super pote avec Ian, enfin, moi je me considère comme, mais pas lui hélaaas… alors on te fera pas de mauvais coups. ». Il jeta un coup d’œil à sa montre. Que le temps passait vite avec elle, et Myles était en pleine forme. Il sentit son portable vibrer dans la poche de son sweat à capuche et le tapota. Les jumeaux avaient un don pour lui envoyé des messages en même temps. Comment savait-il que c’était eux ? Facile, il n’avait que deux numéros d’enregistrés sur son portable et il n’y avait que deux personnes qui connaissait son numéro. Ah oui, sans compter ses parents mais eux savait qu’il ne fallait pas le déranger.

J’répondrais plus tard.

Il continua de marcher, la jeune femme sur les talons. Au fait, il ne savait toujours pas son nom de famille… Au pire, il ferait des recherches, il était doué pour ça. Ou alors il demanderait à Ian, si ce dernier acceptait qu’il se trouve dans le même périmètre tout les deux… Que c’était compliqué.


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Lun 8 Juil - 9:06



UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Mon visage devient glacial lorsque Myles accentua la discussion sur le sujet, et déclara que Ian était très populaire, qu'il était son ami entre guillemet et qu'il avait entendu parler de l'histoire. C'est sûr que Ian avait du se faire une joie de répandre toute l'histoire, pourvu qu'il crève celui-là, cela me ferait tellement plaisir. Le pire était que j'étais seule contre tous. Mieux valait que je me méfie désormais du jeune homme. Soudain, celui-ci m’assigna une tape sur l'épaule suivit d'un clin d'oeil malicieux. Il était ... Comment dire, déconcertant. Il me déclara ensuite qu'il ne fallait pas avoir peur, comme si j'avais peur de lui. Il se croyait vraiment puissant, il avait sans aucun doute du trop regarder des films de super-héros. J'enlevai sa main de mon épaule et rétorquait d'une voix sombre :

Je n'ai pas peur de toi, ni de la bande de Ian si cela peut te rassurer

Le portable du jeune homme vibra tout à coup, et il s'en empara. Il pianota sur l'écran puis il déclara qu'il répondrait plus tard. Qui était donc ce mystérieux interlocuteur. Ma curiosité piquée, soudainement malicieuse, j'adressai un sourire à Myles avant d'attraper son portable et d'esquiver son bras qui voulut me le reprendre. Je me mis à sourire puis à courir, pianotant au passage son portable. Pas de code. Tant mieux, j'arrivai rapidement à ses derniers contacts qui n'étaient que deux. Clovis et Clarence. C'étaient qui ces deux là ? Et pourquoi est qu'il n'avait que deux numéros dans son portable. Je pivotai sur mes talons et vis alors son visage devenu rouge de fureur limite. Oulala, monsieur n'aimait pas qu'on regarde dans ses affaires. Je m'approchai de lui alors, sachant très bien qu'il pourrait m'attaquer mais qu'il ne le ferait pas, je lui lança alors son portable et déclara :

Navré, tu as trop éveillé ma curiosité. Bon dit, c'est qui Clovis et Clarence ?

Sortant ma baguette au cas où, amusée par la situation, je décidai que pour calmer le jeu, il n'y avait qu'un moyen..

Cela ne te servira à rien de t'énerver ou de me jeter un sort. Je te propose un marché. A chaque question que je te poserai, tu me répondras par la vérité, et ensuite cela sera ton tour de me poser une question et je te répondrai par la vérité. Cela ne servira à rien de me mentir, je sais reconnaître les menteurs..

Je savais fort bien qu'il n'aimerait pas mon marché, mais à vrai dire, il n'avait pas vraiment le choix. Je m'approcha plus de lui, lui plaqua un baiser sur la joue, m'écarta de lui puis déclara :

Nous avons donc un pacte. Bien, je commence : qui est Clovis et Clarence ?!

La discussion commençait à devenir intéressante. Par la même occasion, j'en apprendrai plus sur Myles, et de l'autre côté, je satisferai ma soif de curiosité. J'avais hâte d'entendre son réparti. Quitte à ce qu'il sache que mentir ne lui servirait à rien, étant donné que j'étais une menteuse née, et que les mensonges étaient ma spécialité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Lun 8 Juil - 12:04



Un nouveau départ


Myles l’avait sentit. Il avait sentit le rouge lui monter au joues et ce n’était jamais bon signe. Il souffla doucement et essaya de se clamer mais la tâche était voué à l’échec. Il n’avait qu’une seule envie, lui sauter dessus et la défigurer. « Quand même pas… » D’accord, peut être pas la défigurer, mais se battre jusqu’à qu’elle n’ose plus lever les yeux vers lui. James, jamais au grand jamais on ne lui avait pris son portable comme ça. Il y tenait, vraiment beaucoup, et en plus, pour qui elle se prenait, à lui balancer des trucs comme ça ? Un marché ? Myles ne faisait jamais de marcher. Il n’ne faisait jamais car il n’en avait jamais besoin, il trouvait toujours un terrain d’entente avec la personne. Et elle savait reconnaitre les menteurs ? Sans blague, alors avait-elle deviné que depuis le début il n’était pas franc ? Et comment pouvait-elle savait qu’il en lui mentait pas depuis le début ? Myles regarda son portable et le rangea dans sa poche. Il la regarda s’approcher et lorsqu’elle lui plaqua un baiser sur la joue, il devint livide.  Dégueulasse. Franchement, il aurait pu s’en passer. Bon sang c’était si tentant que ça ? Il sortit un petit mouchoir de sa poche et s’essaya la joue. « Tu refais ça et t’es morte salope… ».

C’est MOI qui choisit qui m’embrasse ou pas. Et je préfère quand ce sont de jolies filles.

Il lui sourit méchamment et lui donna une tape pas franchement amicale sur l’épaule.

Alors, je viens de mentir là ? Aller après tout, tu sais reconnaitre les menteurs non ? Qui te dit que je suis franc avec toi depuis le début ?

Alors ? Alors ? Quand à Clarence et Clovis… Et bien se serait à elle de juger s’il mentait ou pas mais Myles était décidé à lui dire les grandes lignes. Enfin les grandes lignes… Et d’ailleurs, pourquoi ils l’intéressé tant ?  C’était juste deux sorciers parfaitement normaux…

Pourquoi ils t’intéresse… ? Ah mais oui, suis-je bête, c’est parce que j’ai qu’eux dans mon répertoire ? Ma pauvre fille, tu ne dois vraiment pas avoir de vie sociale pour t’intéresser à comme ça à celle des autres… Si tes vraiment en manque d’affection, j’peux te conseiller des gens sympa… Tu sais quoi ? Je veux bien te dire qui ils sont après tout, ils ne m’en voudront pas, ce n’est pas comme si… tu les connaissais ?

Il sortit son portable une nouvelle fois et fouilla dans ses fichiers. Mise à part les photos de son chat Chester, il n’y en avait pas beaucoup d’autre de lui et ses amis. La dernière remontait au jour ou il avait dit au revoir aux jumeaux sur les quais de la gare, avant qu’ils partent pour la France… C’était la mère des jumeaux qui l’avait prise et on y voyait Myles coincé en sandwich à côté des deux anciens Serpentard, on aurait même pu croire qu’il était leur petit frère.

Clovis et Clarence sont des potes à moi. Leur particularité ? Ils sont faux jumeaux et un eu plus âgé que moi. Clarence ? Elle est vraiment canon. C’est mon ex petite amie, vraiment adorable. Clovis ? Si t’enlève ce drôle de prénom ben… lui aussi, il est parfait. C’est un mec vraiment super.

Il ne s’arrêta pas de sourire. Si elle n’avait pas pigé le sous entendu, il ne pouvait rien pour elle. Au pire, il lui ferait un dessin, elle avait l’air d’avoir besoin de ce genre de truc. Et puis  de toute façon, Myles était Myles. Il n’avait honte de rien, et encore moins de sa relation ambigus avec les jumeaux. Mais tient, c’était à son tour de poser des questions… IL regarda la baguette de la jeune fille et son sourire s’atténua peu à peu. Il n’avait pas envie de lui poser sa question, ou du moins, pas tout de suite. Non… Il avait une terrible envie de lui mettre un poing. C’était peut être sa tête le problème, ou l’air qu’elle voulait se donner. Le style « tu ne me fait pas peur je suis super puissante et je reconnais tout les menteurs que je vois… ».

Tu es satisfaite ? C’était énorme hein ? Franchement… Tu t’attendais à quoi ? A ton avis… j’ai menti ?

Il se retint presque de rire. Voilà que sa tête lui donnait envie de se marrer maintenant…


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Mar 9 Juil - 9:27


UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Je l'écoutai sans piper un mot. Rien ne pouvait arrêter un homme comme Myles quand il s'énervait. Tenter de le calmer ne servirait à rien. J'avais commis ma première erreur et elle avait été fatale. Je me retrouver au point de départ : forever alone. A croire. Je souris amusée à cette idée. Je sentis le regard du jeune homme se fixer sur moi, je savais qu'il n'avait qu'une envie : attendre que je réplique pour me donner un coup de poingt en pleine tête. Cela se voyait à son attitude. D'un autre côté, je le mériterai. Je laissai retomber ma baguette dans poche et sortais mes mains de mes poches histoire qu'il voit que je ne contais pas lui jeter un sort. Je fis quelques pas, puis je déclarai.

Tu es sans doute une des seules personne qui ai réussit à autant garder son calme devant une telle attitude. Félicitation sincèrement. Si j'aurai été à ta place, j'imagine que j'aurai déjà frappé depuis longtemps et pourtant tu ne l'as pas fait..

Je m'arrêtai un instant avant de reprendre :

Tu sais, je ne suis pas toujours autant hautaine, vénéneuse, je ne suis pas non plus une de ces plantes carnivores qui tentent de se donner un style, je suis juste moi. Je n'ai pas toujours été ainsi, disons juste que c'est devenu compliqué ...

Je peinai à terminer ma phrase, je n'avais pas besoin de la pitié de Myles, je n'avais pas besoin qu'il me considère comme une sale peste, j'avais besoin juste d'un ami, je crois, oui, je cherchai juste quelqu'un qui pourrait être là pour me soutenir. Est-ce que c'est mal de rechercher une personne quand on se sent seule ? Bonne question car la vérité est que je me sens énormément seule. D'un autre côté, je ne fais pas beaucoup d'effort pour améliorer mon comportement, enfin si au départ, tout allait bien et puis maintenant rien ne vas plus. Je soupirai, puis décidai de continuer, après tout foutue pour foutue, qu'est-ce que cela m'importait désormais.

As-tu déjà perdu un être cher, Myles ? Si oui, alors tu dois savoir qu'il y a une phase où on ne fait que pleurer toutes les larmes de son corps, une autre phase où on est en colère contre soi-même et contre tout le reste du monde, et il y a aussi la phase, enfin je ne sais pas si c'est une phase, où on se sent perdue dans le néant. Et bien voilà, je suis seule et je resterai sans doute seule car mon comportement a changé quand j'ai passé le stade de mes quinze ans, cela fait plus de quatre ans que je ne parle plus à aucun membre de ma famille parce que ma mère est une pauvre fille ... Bref, je ne cherche pas ta pitié, je me passerai de la pitié des autres, non ce que je cherche c'est juste quelqu'un sur lequel je pourrai m'appuyer. Au départ, je pensais que tu pourrai faire l'affaire comme une bouée de secours, mais je crois en fait que  ce n'est pas possible car j'ai commis une erreur fatale, et maintenant je suis seule dans la mer, peut-être que je coule même à vrai dire mais qu'est-ce que cela importe. Enfin, je n'ai jamais été franche de ma vie, j'ai appris à vivre dans le mensonge, si cela se trouve je t'ai mentie avant, mais pour tout te dire là, je ne te mens pas. Voilà, sinon j'ai été heureuse de faire ta connaissance, après tout dépend de toi : veux-tu qu'on approfondisse le sujet, qu'on se quitte en bon terme ou en mauvais terme. Tout dépend de toi, c'est ton choix et sache que je le respecterai en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Mar 9 Juil - 12:12



Un nouveau départ


Wooh, Wooh…wooh. Myles cligne des yeux plusieurs fois et fini par lâcher un long, un très long soupire. Cette fille était douée pour blablater sans s’arrêter mais encore plus faire des métaphores sortis de nulle part. Le truc de la mer là … Si elle avait besoin d’y psy, il y en avait sur l’université. Ce n’était pas la spécialité de Myles. N’y tenant plus, il explosa de rire. Cette fille était super drôle. Et cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas éclaté de rire ainsi… La dernière fois remontait à… à pas si longtemps en fait, mais les circonstances étaient différentes.

Qu’on approfondisse le sujet ? Tu savais que tu parlais comme le vieux professeur de sortilège ? Et je m’en fou un peu que tu respecte ma décision ou pas, comme si ton jugement, tes opinons m’intéressait… je suis ravi de t’apprendre la terre ne tourne pas autour de toi ma petite Almnésia. Je suis sûr que je en suis pas le premier, ni le dernier à te le dire.

Franchement, à l’entendre on aurait cru qu’elle portait le poids du monde sur ses épaules, qu’elle était accablée par tout les chagrins et toute la tristesse de l’univers… Myles était prêt à mettre sa main à couper que sa vie n’était pas SI horrible que ça… Il y avait des gens avec des malheurs bien plus important dans la vie et par-dessus tout, TOUT le mondez avait déjà perdu un être cher. Raah, cette fille commençait par lui sortir par les yeux. Et avant de la frapper un grand coup, il valait mieux mettre un terme à tout ça.

Va pas croire que je suis un sociopathe hein ? Je me fou pas de ce que tu ressens mais disons que ben heu … enfin, d’abord, ton marché bidon, ensuite, tes questions stupide sans queue ni tête et là, tu me sors une tirade sortit de je ne sais où je heu ben … Et range ta baguette merde tient ! J’vais pas t’bouffer non plus !

Il haussa les épaules et tourna les talons, franchement, il en avait assez entendu. Cette fille avait un don : celui de foutre en l’air des conversations qui avait plutôt bien démarré juste en posant des questions débiles. Elle était franchement douée…

Bye ! Et au fait, oui, j’ai déjà perdu un être cher. Mon grand père était une personne de formidable, mais je n’ai pas versé une larme.


code by rainbow

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ÉTUDIANT ϟ SIMPLE

ϟ MESSAGES : 177
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 07/06/2013

MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   Mar 9 Juil - 14:46


UN NOUVEAU DEPART
♣ Almnésia vs Myles-
Oh merveilleux, je ne m'étais pas rendu compte que l'univers tout entier tournait autour de moi. C'est si gentil de ta part de me faire comprendre que je ne porte pas le poids de toute la planète sur mes épaules, je ne m'en étais pas rendue compte. Je ne dis pas être la fille la plus égocentrique, je n'ai pas besoin de tes pitiés, cela ne serve à rien que tu me dises qu'à la mort de ton grand-père, tu n'as pas pleuré, parce que pour moi, tu as perdu un être cher et ce n'est pas ton grand-père. J'y mettrai ma main au feu. Maintenant, je pense qu'on s'est tout dit, c'est dommage la conversation commençait bien, on dirait que la partie est terminée. Je te remercie aussi de me comparer à un vieux professeur de sort, je lui en ferai la remarque si tu le souhaites à moins que tu préfères le faire en personne. Après je ne pense pas que tu es sociopathe, les sociopathes, ils ont une autre tête que la tienne, toi, tu dois avoir dépasser le stade de personne imbus de soi-même et parfaitement arrogante. Après oui, j'ai sans doute le don de foutre toutes les conversations en l'air, et j'ai envie de te dire : eh alors ?! Après si tu ne prenais pas la mouche juste parce que je te pose des questions et que je t'emprunte ton portable, on en serait peut-être pas rendu là non plus. Et excuse moi encore d'être curieuse, d'être une menteuse, d'être une personne hautaine, etc... C'est ce que tu veux entendre, non ?! C'est bon, tu es content toi aussi ?! On est d'accord. Bien. Maintenant, je pense que la conversation est terminée, à moins que tu veuilles ajouter une critique sur moi ? Non, toujours pas, tu préfères peut-être les métaphores toi aussi, à moins que tu préfères parler directement en phrase directe. Parce que là, on dirait que tu tournes autour du pot plus qu'autre chose. Et sache que le fait que plein d'étudiants nous regarde ne m'atteint pas du tout, le fait que tu sois le super ami de Ian, et que tu vas sans doute te faire un malin plaisir à tout lui raconter ne m'empêchera sans doute pas non plus de dormir. J'espère que tu auras juste plus de courage que Ian et que tu me diras toutes tes critiques, insultes, remarques, en face et non dans mon dos comme les trois-quart des personnes de cette université. Voilà, je pense avoir tout dit et c'est dommage que tu ne sois plus simple car sinon la conversation aurait pu continuer sur du positif mais monsieur est sans doute trop susceptible et possessif, je me trompe peut-être ?! Bref, voilà passe une bonne journée, au plaisir de te revoir. A jamais, si tu veux que la conversation se termine maintenant, si tu ne veux pas, on peut continuer à discuter mais désormais je doute que cela serve à quelque chose à moins que tu souhaites redresser la situation ? Toujours rien, tu as perdu ta langue Myles, peut-être ? Ou alors tu préfères éclater de rage juste après, ce qui te donnerait visiblement l'allure d'un petit enfant de primaire ou alors si on réfléchit bien, cela te donnerait l'impression d'être parfaitement immature. Après si tu penses qu'il s'agit du contraire, tu peux le dire, mais je pense avoir dépasser le stade de la maternelle depuis longtemps. Alors, je t'écoute .. Tu dois bien avoir une réplique à me faire part, d'habitude tu as toujours quelque chose à dire. Non, toujours rien ? C'est vraiment, vraiment dommage, c'est même bouleversant, je crois que je vais me mettre à pleurer au final. Bon, je crois que je perds mon temps, alors bye comme tu l'as si bien dit, il y a quelques instants. Adieu Myles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildlaw.superforum.fr/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (juin 2013) Un nouveau départ - Myles   

Revenir en haut Aller en bas
 

(juin 2013) Un nouveau départ - Myles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHOWDOWN :: Archives des RP-