AccueilAccueil  M. Jack - Site  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Salut toi ! Le staff t'annonce que le forum est actuellement en hiatus. En effet, de nombreuses choses sont en cours de
modifications, sans compter le temps réduit des adminettes. Bref, SHOWDOWN reviendra un jour mais pour le moment,
il hiberne. Au plaisir de vous revoir au printemps !
- Tao & Lydie -

Partagez | .
 

 On s'est déjà vu ? vs Myles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: On s'est déjà vu ? vs Myles   Sam 6 Juil - 16:59




    LOU vs MYLES




Chambre 213 ▬

Tic, Tac. Toujours ce même bruit qui vient me réveiller la nuit. J'ai peur. Peur de me réveiller et de me rendre compte que je ne sais plus alors je laisse la lumière allumée en espérant ne pas m'endormir mais au final je m'endors. Le matin, j'ai un mince espoir de me souvenir de mon passé, mais je ne me rappelle rien. Tout est vide dans mon esprit. Je suis dans le néant. Depuis une semaine, je suis dans le même état. On a tenté de me poser des questions, on a tenté pleins de méthodes, mais je ne sais pas alors comment veulent-ils que je leur dise la bonne réponse ? A côté de moi, il y a un lit où un homme semble dormir. On m'a dit qu'il était dans le coma et qu'il était dans la même voiture que moi. On m'a dit que j'ai eu un accident de voiture, il y a 4 ans et que depuis je suis dans le coma. On m'a aussi dit que j'étais une sorcière, mais qu'ils ne connaissaient ni mon nom, ni mon prénom. Pourtant si j'étais une sorcière et eux des sorciers comme ils le disent, ils seraient capable de retrouver des informations sur moi, non ? On m'a aussi dit que cet hôpital était magique, qu'ils accueillaient des humains doués de pouvoirs magiques du monde entier, ils m'ont montré des baguettes magiques, ils ont exaucés des sorts devant moi, j'ai vu une blessure incrusté dans ma chair disparaître en une seconde mais j'ai quand même du mal à les croire. Ils disent que c'est normal que je n'arrive pas à m'adapter pour le moment et que j'ai vécu un grand choc. D'un autre côté que je vois des patients passés devant moi tellement étrange, je me dis ils ont raison. Hier, j'ai vu une fille grosse comme un ballon qui volait dans les couloirs en se cognant au mur, j'ai vu des avions en papier passaient dans les couloirs en flottant dans les airs. Je vivrai donc dans un monde magique extraordinaire, et je ferai donc partie de ce monde à les croire. J'aimerai en savoir plus. J'aimerai retrouver mes facultés et surtout retrouver ma mémoire. Ils pensent qu'un évènement pourrai me redonner ma mémoire pour dire mais j'ai du mal à les croire, ils m'ont montré les fragments de ma baguette magique et m'ont dit que prochainement un monsieur viendrait me voir et m'en fabriquerait une nouvelle. Est-ce vraiment possible ? Ils ont dit que ce monsieur, fabriquant et vendeur de baguette, pourrait aussi réparer ma baguette si cela était possible. J'espère que oui, j'aimerai bien faire de la magie.

Ce matin, je me suis décidée à faire un tour dans les couloirs sous l'oeil des médicomages, les assistants des guérisseurs. J'ai hoché la tête quand ils me demandaient si j'allais bien. Je ne vais pas bien même si je leur faire croire le contraire, ils le savent mais pourtant ils me laissent faire. Pourquoi ? D'un pas hésitant, je m'avance dans le couloir où loge ma chambre qui porte le numéro de chambre 213. Je souris aux autres bien que je ne sais pas qui ils sont. Je repère tout à coup, une salle d'attente. Je me dirige vers la pièce dans le but de m'asseoir. Je me sens faible pourtant d'après leur calcul, je n'ai que 25 ans. Le coma m'a affaiblit. L'accident m'a opté la mémoire de surcroît, ils ne savent même pas mon identité et je ne la sais pas non plus. Soupirant, je m'installa sur une chaise. Je jetai un rapide regard à ma tenue : chemisier clair avec jean, tout ce qu'il y avait de plus basique, mes cheveux étaient détachés librement sur mes épaules. Peu à peu, je commençai à retrouver mes fonctions mais qu'est-ce que c'était compliqué. Soudainement prise de l’intérêt de connaître l'heure et apercevant un jeune homme qui passait dans le couloir, je me décidai à l'interpeller.

Excusez moi, est-ce que vous aurez l'heure par hasard ?

Je ponctuai ma phrase par un sourire polie espérant juste ne pas passer pour une folle, ce qui serait peu grave dans le cas que j'étais. A vrai dire plus la semaine s'était écoulé plus je m'étais fait la remarque : qu'importe les critiques qui s'acharneraient sur moi, cela m'importait peu ou plus désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Dim 7 Juil - 8:36


On s'est déjà vu ? ‡ Lou
Saint Mangouste. Myles avait toujours voulu y remettre les pieds depuis sa première visite qui remontait à sa quatrième année à Poudlard. Hélas, il n’en avait jamais eu l’occasion, ni retrouvé le temps. Portant, c’était un endroit fascinant en sois.  Le mieux, c’était le quatrième étage. C’était là qu’il traitait tout les patients atteint d’ensorcellement, d’amnésie, de maléfices chroniques…  C’était très intéressant de discuter avec les patients de cet étages là, il avait tous de bonne chose à apprendre été puis même, Myles adorait la compagnie des gens comme eux. A ses yeux, ils étaient même plus intéressants que les sorciers allant très bien dans leur tête. Bon, il ne fallait quand même pas qu’il oubli le but de sa visite, à savoir, rendre un devoir, une sorte de dissertation bien complète sur Saint Mangouste. La porte de la cage d’ascenseur s’ouvrit et Myles descendit, un air parfaitement décontracté sur le visage. Une guérisseuse s’approcha de lui et lui demanda la raison de sa visite. Myles sortir de sa poche un petit badge doré sur lesquels il était écrit en lettre noir « Etudiants ».  Il précisa « en médecine magique » et la femme lui sourit avant de le laisser passer. Les autres services étaient intéressants, mais pas autant que celui là. Aujourd’hui, Myles avait envie de recueillir des témoignages.

Il s’engagea dans un couloir quand une vieille femme portant un foulard autour du coup l’intercepta. Myles recula mais la femme lui prit la main et se mit à lui caresser la paume. « Je lis l’avenir » lui annonça t- elle. Myles se laissa faire, car il savait par-dessus tout qu’il ne fallait jamais contrarier quelqu’un comme ça. Elle était peut être folle enfin bref… Après une longue méditation, elle lui annonça que sa journée s’annonçait radieuse et qu’il ferait la rencontre d’une ancienne connaissance. Myles la remercia et la vieille femme lui suivit jusqu’au détour d’un nouveau couloir. Soulagé de ne plus l’avoir dans les pattes il se lava les mains au premier robinet venu. Il n’avait jamais vraiment cru au truc de voyance. Il était peut être bon en divination, du moins, à Poudlard il l’était, mais il avait toujours cru que tout ça c’était du chiquet. Il releva la tête et sursauta. Il était nez à nez avec une fille qui venait juste de lui demande l’heure. Bien sûr qu’il avait l’heure, il ne pouvait pas se passer des « tic tac » de sa montre. S’en était presque maladif.

Dix heures.

Il cligna des yeux et recula d’un pas avant de la regarda d’haut en bas. « Oh c’est pas vrai, la vieille folle avait raison… ». La fille en face de lui se nommait Lou Johnson. Et si Myles s’en souvenait si bien, c’était qu’il était sortit avec elle. Une ex donc.

Lou ! Qu’est ce que tu deviens ?

Si elle était là, il n’y avait pas trente six solutions possibles, mais Myles préférait que se soit elle qui le lui annonce. Sois elle venait rendre visite à un proche, sois elle était une patiente comme une autre et dans ce cas, Myles était curieux de savoir pourquoi.



codes par shyvana

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Dim 7 Juil - 9:14




    LOU vs MYLES




Chambre 213 ▬

10 heures. Seulement 10 heures. Le temps s'écoulait peu vite en ce moment. Qu'est-ce que j'aimerai que le temps passe plus vite et que ce fameux temps s'arrête au moment où je retrouverai la mémoire. J'espérai juste que je retrouverai la mémoire bien avant de mourir. Car sans cela, me réveiller aurait servi à rien. Mais qu'est-ce que je pourrai donc faire de ma journée ? Me balader dans les couloirs ? Non, ce que j'aimerai serait entre autre de sortir dehors pour admirer le soleil. La lumière que propage le soleil est magnifique, cela me donne envie de toucher les rayons de ce magnifique soleil. Je sentis le regard du jeune homme continuait à se poser sur moi. Ne lui avait-on donc pas appris à ne pas fixer les autres ainsi car c'est très malpolie ? Mais je ne pouvais lui en vouloir car je ne le connaissais pas et en plus, ce n'est pas tous les jours qu'on croise des personnes amnésiques. Nos troubles devaient intéresser plus d'une personne. Certaines étaient vouées de bonnes attentions, d'autres souhaitaient user de notre naïveté pour nous raconter des mensonges. Le pire était que dans mon cas, j'avais du mal à savoir s'il disait vrai ou pas étant donné que je ne sais plus rien de mon passé. Peut-être que cet inconnu me connaissait ? Mais pourtant son visage ne me rappelait rien. Tout à coup, ce même homme à qui j'avais demandé l'heure m'interpella en annonçant un prénom : Lou. Je m’appellerai donc Lou. Je faillis sauter sur l'homme pour en apprendre plus, hésitant à lui faire un câlin ou quoi mais finalement je me ressaisi et mon visage devient sombre quand il me demanda ce que je devenais. Un curieux de surcroît qui me connaissait. Est-ce que c'était un ami ou un ennemi ? Aucune idée.
Bien entendu après on a plusieurs choix pour combattre la maladie :
- soit on affirme qu'on est amnésique au risque de se faire avoir par la suite
- soit on fait comme si de rien n'était
- soit on s'enfonce dans le mensonge pour nier cette vérité.
Pour ma part, je me savais malade et le seul moyen pour le moment d'en connaître plus sur moi était de dire la vérité. Cet homme m'avait dit mon prénom, cela voulait dire qu'il me connaissait auparavant, donc je pouvais être franche avec lui. Reste à savoir s'il allait tenter de m'embobiner après ou pas. J'espérai que non car cela ne serait pas l'image d'un gentleman.

Vous avouez donc me connaître... Mais qui êtes-vous ?

Sans doute la première pensée de mon interlocuteur serait que je suis folle et amnésique, j'avais dit que je dirai la vérité alors je continua.

Je ne sais pas si vous étiez mon ami auparavant ou pas et je m'enfiche, je vous demande juste de me dire tout ce que vous savez sur moi et la vérité comme le ferait tout gentleman, car si vous vous trouviez dans cet étage et que vous m'avez trouvé ici, c'est pour une seule raison : je suis amnésique...

Je m'arrêtai dans ma tirade, qu'est-ce que c'était dur d'avouer qu'on était faible, à la merci des autres. On était comme des mendiants, tentant de soudoyer les autres pour récolter des informations. On était des personnes brisés. Une larme coula le long de ma joue, que j'essuyai aussitôt, je ne voulais pas être faible mais mes émotions prenaient toujours le dessus. Après tout, si moi j'étais réveillée ce n'était pas le cas, pour mon voisin de chambre que les guérisseurs avaient retrouvés dans la même voiture que moi, lui, il était toujours dans le coma. Ayant subitement une idée, j'attrapai la main du jeune homme et l'entraînai derrière moi vers ma chambre. Je poussai la porte et pénétrai à l'intérieur de la pièce. Puis je dirigeai le jeune homme vers le lit occupé, et déclarai directement en le regardant droit dans les yeux :

Le connaissez-vous ?

Est-ce que j'étais en train de jouer avec le feu parce qu'on dirait. Reste à savoir comment le jeune homme réagirait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Dim 7 Juil - 11:40


On s'est déjà vu ? ‡ Lou
Amnésie. Super ! Il allait pouvoir faire une partie de son dossier sur elle ! Enfin si elle voulait… « C’est facile, tu lui fais croire que t’es son meilleur ami et le tour et joué mon gars ! Trop cool… » Non, peut être trop méchant. Au pire… Dans une autre vie –car oui Myles aimait bien dire qu’un être n’avait pas qu’une seule vie – il aurait tout donné pour devenir amnésique. Oublier une grand, une immense partie de son passé, des erreurs qu’il avait faite, de celle qui aurait du faire… Il n’eu pas le temps de lui répondre, même pas d’ouvrir la bouche que la jeune femme l’empoigna par le poignet et le tira de sa rêverie. Elle le conduisit rapidement dans une chambre « super mon gars, te voilà avec plein de malades, pense à te laver les mains » et lui demanda s’il connaissait l’homme couché dans le lit. Myles retint un juron et se dégagea, les sourcils froncées. Il avait juste horreur qu’on le touche de la sorte. Il était tout sauf tactile, on le lui avait souvent reproché. Avec Myles c’était lui qui faisait le premier pas pas l’inverse. D’abord cette fille l’avait oublié, franchement…, ensuite elle parlait vraiment bizarrement, et ensuite elle lui demandait de lui dire si un inconnu, vraiment un inconnu, le connaissait ou pas. C’était un piège ? Un test ? Une blague débile ? Il recula d’un pas et la fusilla du regard, et il savait bien que ce regard était de loin son regard le plus désagréable.

Non.

Réponse courte, mais vrai. Il ne le connaissait pas et il ne voyait pas le rapport entre lui, Lou et ce mec. Et puis elle ne pouvait pas répondre à sa question tout simplement ?! Il secoua la tête, énervé et sortit de la chambre à reculons. Finalement, il n’aimait pas l’ambiance qu’il y avait ici.

Je suis ici pour bosser Lou. Et tutoie moi quand même... Si tu veux, on peut discuter en dehors de cette chambre.

En gros, j’me sens mal l’aise avec ce mec que je ne connais pas et que je suis peut être censé connaitre. Ou pas, Myles avait une très bonne mémoire il se souvenait des visages qu’il avait croisé. Il salua les infirmières qui avaient insisté à la scène. Ce n’était pas le moment de se mettre le personnel médical sur le dos. Une fois que Lou l’eu rejoint, il enfonça sa main libre dans sa poche et la détailla une nouvelle fois. Elle n’avait pas beaucoup changé. Enfin… maintenant elle ne savait même plus qui il était.

Tu ne te souviens même plus de mon prénom ? C’est une amnésie totale ? De qui j’étais pour toi alors ? De mon âge peut être…

Il leva un sourcil et attendit sa réponse. Il y avait peu d’espoir, il avait la vague impression que c’était une amnésie totale, et pas juste partielle. Dommage ou plutôt, pas mal. Il pourrait donc repartir de zéro avec elle. « N’en profite pas… Évite juste de gâcher sa nouvelle vie. »



codes par shyvana

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Dim 7 Juil - 12:07




    LOU vs MYLES




Chambre 213 et couloir ▬

Le jeune homme étouffa un vaste juron quand je l'empoignai par le bras, pas très tactile à croire. Et il ne connaissais pas l'homme qui était couché dans le lit d'à côté. Il faudra sans aucun doute que je creuse plus ailleurs. Il me déclara qu'il était là pour bosser et qu'il je préférai que je le tutoie en dehors de cette chambre. Très peu à l'aise avec les patients s'il était dans le milieu médical comme cela le portait à croire. Je le suivis donc dehors, si cet homme avait des informations sur moi, j'étais déterminée à en savoir plus et s'il suffisait juste que je le suive dehors pour obtenir des informations, il n'y avait aucun problèmes. Il me posa ensuite une série de questions qui éveillèrent ma curiosité enfin surtout le troisième, cela voulait sans aucun dire que nous étions proches à un moment. Je fis quelques pas avant de le regarder droit dans les yeux et de lui répondre :

Avant que tu dises mon prénom, je ne le savais pas, ou du moins je ne sais plus rien sur moi. Je suis devenue amnésique totalement après un accident de voiture, et à vrai dire, j'ai été dans le coma pendant 4 ans. Je me suis réveillée il y a seulement une semaine et l'homme que tu as vu dans la chambre était avec moi lors de l'accident, mais lui, il ne s'est pas réveillé et je ne sais pas qui je suis. On m'a dit que je suis une sorcière et que ma baguette magique s'est cassée lors de l'accident. Je les crois car je sais que cet hôpital ne peut pas sortir d'un conte de fée, tout ce qui est ici, est tout simplement magique ..

Je m'interrompis un court instant pour voir sa réaction avant de reprendre.

Non, je ne sais plus qui tu es, et je ne sais pas ce qui s'est passé entre nous auparavant. Alors qui es-tu ? Que s'est-il passé ? Je t'en pris éclaire mes lumières car je suis dans le néant, et dans ma tête se bouscule les questions..

C'est vraie, j'étais totalement perdue.Devant mon air crispé, un médicomage s'approcha et déclara.

Vous avez un problème mademoiselle ?
- Non, c'est bon, tout va bien.


La médicomage hocha la tête d'un air raide devant mon ton sec avant de s'éloigner, je me tournai vers le jeune homme et déclarai.

Excuse moi, mais c'est tellement compliqué..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 8
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 18/05/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Dim 7 Juil - 16:25

Mystère Jack se glissa dans le couloir au milieu de plusieurs médicomages, un post'it à la main, et se rapprocha des deux jeunes gens. Il rabattit la capuche de son sweat sur son visage et passa juste entre la patiente et son visiteur. D'un geste brusque il colla le petit carré jaune sur le front de la jeune femme et se fondit de nouveau dans la masse, sautant dans le premier ascenseur.

Alors, prêt à mentir ?
3, 2, 1... 0 !
Jack -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Dim 7 Juil - 17:02


On s'est déjà vu ? ‡ Lou
Un accident, allons bon. Myles leva les yeux en l’air et l’écouta sans broncher. Des idées vraiment génialissimes venait juste de naitre dans son esprit. Il attendait juste le bon moment pour parler pour déballer quelques anecdotes. Elle lui posa un tas de questions, les mêmes qu’il lui avait posé quelques instants auparavant. Il commença à lui annoncé qu’ils étaient à Poudlard ensemble et que c’était là qu’il c’était connu. Ce n’était pas faux en même temps. Il lui fit u n rapide récapitulatif de ce qu’était Poudlard et s’apprêta continua lorsque le drame se produisit. Enfin le drame… En quelque sorte… Un homme, ou une femme revêtue d’un sweat à capuche passa en coup de vent entre eux et, d’un mouvement rapide colla un post’it sur le front de la jeune femme en face de Myles. Il eu un mouvement de recul avait de remarquer que sur le post’it était écrit quelque chose Il se rapprocha et plissa les yeux et à peine eu t-il le temps de finir de lire que la jeune femme s’en empara à son tour. Mon dieu, hors de question qu’elle lise ça ! Il lui arracha des mains et, ne sachant pas trop quoi faire d’autre, fourra le papier jaune dans sa bouche. Ok, c’était dégelasse. Bon, et c’était suspect aussi. Avec son chewing-gum c’était vraiment… Myles ferma les yeux et mâcha quelques instants avant de les rouvrir, les yeux brillants tournés vers la jeune femme.

Chest quelqu’un qui nous voulais du chmal.

Il esquissa un grand sourire, quelque chose d’assez inhabituel chez lui, et au bout de quelque seconde, avala le morceau de papier. Erk. Franchement, il n’aurait jamais cru faire ça un jour.

Cette personne voulait visiblement m’empêcher de te dire qui j’étais réellement pour toi…
J’aurais du te le dire plus tôt…


Jamais au grand jamais Myles avait sortit un bobard comme ça. Il en avait sortit des gros, mais ils étaient différents de celui là… Dans un contexte différent. Il rajusta sa cravate et regarda autour d’eux, l’homme ou la femme au sweat avait disparu. Il prit une grande inspiration et se lança.

On était ensemble avant ton accident. On venait juste de se fiancer. Je suis Chester… Tu ne te souviens vraiment pas de moi ? On avait le même âge à savoir 24 ans et heu…

Il baissa la tête, l’air confus. Et dire qu’il n’avait jamais prit de cours de théâtre… Il aurait été très bon. Les larmes au bord des yeux, il la prit dans ses bras et lui déposa un petit baiser sur la joue.

On m’avait dit que tu avais disparue, que je n’aurais plus jamais de tes nouvelles… ILS m’ont dit que tu étais morte… Comment ai-je pu croire une chose pareille.

« Mec, tu viens de toucher le fond, en mari désespéré, t’es génial… » Il secoua la tête et se frotta les yeux, comme pour empêcher les larmes de couler. Quand même, il n’en était pas encore là. Il sourit à la jeune femme en face de lui. Au pire, il voulait juste être pote avec elle, rien de mauvais, si ils devenaient proches, il lui dirait toute la vérité plus tard…

HRPG : Hey, se serait cool que tu joue le jeu, notre lien n’en serait que plus intéressant !



codes par shyvana

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Lun 8 Juil - 8:47




    LOU vs MYLES




Chambre 213 et couloir ▬

Il m'expliqua tranquillement ce qu'était Poudlard, m'éclairant plus sur le monde magique dans lequel je vivais désormais. Je l'écoutai, prenant des notes dans ma tête, ainsi on était ensemble au château de sorcellerie. Je me mis ensuite à lui poser d'autres questions, curieuse. Alors que je terminai ma phrase, un homme ou une femme en sweat, le visage masqué s'approcha de notre petit groupe, se faufila entre mon ami et moi et me colla un truc sur le front. Aussitôt, je décollai le petit bout de papier jaune mais le jeune homme, plus rapide que moi, s'en empara et le fourra dans sa bouche. Il déclara ensuite que c'était quelqu'un qui nous voulait du mal. Je le regarda incrédule, ce n'était pas parce que j'étais amnésique que j'étais naïve quand même. Je le regarda digérer le papier. Je ne savais pas si j'avais envie d'être furieuse ou pas, d'un côté j'étais heureuse qu'il y ait quelqu'un qui tente de me protéger mais de l'autre j'étais furieuse contre lui, après tout, je n'étais pas faible, je savais me défendre. Mais étrangement, je ne dis rien. Je sentis mon coeur battre plus vite tandis qu'il déclarait au fur à mesure qu'il s'appelait Chester, et qu'on était ensemble avant l'accident. Soudain, il s'approcha de moi et me plaqua un baiser sur la joue, limite les larmes aux yeux. Si ce type était un menteur, il était fort car en plus de recevoir de choc en choc, je le croyais. J'eus soudainement un vif moment de recul, le rouge me montant aux yeux. J'allais de découverte en découverte. Ainsi, je me nommais Lou et j'étais fiancée à un homme du nom de Chester, qui m'avait cru morte pendant 4 années. Cela faisait beaucoup en cinq minutes. Et c'était un peu dur à croire sur le coup. Je sentis son regard se poser sur moi, je vis son visage inquiété me regardait d'un air limite tendre. J'avais besoin de souffler deux minutes. Je m'écartai de lui et soudain, sentant que je manquais d'air, je me ruais dans le couloir vers ma chambre. Arrivée là-bas, je m'emparai de mon masque à oxygène et me mit à respirer, tentant de calmer mes nerfs. Peu à peu, je réussis sous l'effet de l'oxygène à me tranquilliser. J'entendis alors mon fiancé arrivait et pénétrait dans la chambre. Je posai mon masque sur mon lit et balbutiait :

Cela fait beaucoup d'un coup ...

Une série de questions se posaient dans ma tête, j’enchaînai alors rapidement, visiblement déboussolée et un peu perdue dans cette nouvelle situation inattendue.

Pourquoi ne m'as-tu pas cherché plutôt, je veux dire cela fait quatre ans que je suis dans le coma et les médicomages m'ont dit que le ministère avaient placardé des avis pour obtenir des informations. Tu n'as pas regardé la télévision une seule fois ou quoi ? Pourquoi as-tu abandonné tes recherches, pourquoi as-tu cru ces hommes ? ... Je veux dire, j'étais ta fiancée et j'avais disparu, tu aurais pu retourner le ciel et la terre pour me trouver et on dirait au contraire que tu n'as rien fait. Pourquoi ?!

J'avais limite criée en prononçant ces derniers mots, tellement j'étais limite en train de craquer. Je vis alors Chester se levait et s'approchait de moi, je le fis asseoir sur le lit, puis je me serrai contre lui, et j'éclatai en sanglots comme toute jeune femme qui en avait trop vu. Les larmes s'écoulèrent sous mes joues, j'étais décidément faible et à la merci de tous. Et le pire, ce que je ne savais pas c'était que j'étais largement en train de me faire avoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mar 9 Juil - 11:11


On s'est déjà vu ? ‡ Lou
Oui, elle n’avait pas tord. Pourquoi n’avait-il pas poursuivit se recherche, pourquoi n’avait-il rien fait en plus pour la retrouver, avoir de ses nouvelles ? « Parce que t’es pas son fiancé patate… » Ah oui aussi. Oui mais jouer le fiancé de Lou était plutôt… marrant. En faite non, plus que marrant, excitant. Finalement ce jeu allait durer un peu plus longtemps que prévue. Il allait falloir s’organiser. Première étape, monter une vie en béton. Il était encore étudiant, à 24 ans, cela pouvait tenir. Disons, une fin de cursus, médecine par exemple et cela lui éviterait de mentir (encore) sur son emploi du temps. Une vie une vie… Des éléments qui pourraient faire vrai du style une maison… Une maison ou alors un appartement. Pas de problème, ces parents étaient toujours là pour lui, ils accepteraient sans broncher.

J’ai cru ces hommes car ils avaient des preuves convaincantes et, j’étais en pleine dépression après t’avoir perdu, je n’arrivais plus à m’y retrouver…

Myles esquissa un petit sourire penaud avant de s’assoir sur un des bancs de la clinique. Il invita la jeune femme à en faire autant.

Je ne veux plus jamais revivre ça. Dès que le moment sera venu, tu pourras revenir à la maison… Hum… J’ai commencé des études de médecine à l’université tu te rappelle ? Non non chui bête, bref, je l’ai ai presque terminé.

Simuler la fin de ses études allait être compliqué mais d’ici là, ils avaient du chemin à faire. Mon dieu mais comment allait-il faire pour le reste ? Myles avait la vague habitude d’aller voir ailleurs, de ne pas vraiment avoir de petite copine ou de petit copain…. Ou du moins, que cela ne dure qu’un jour, qu’une nuit si possible. Mais comment… il n’allait quand même pas jouer le fiancé infidèle qui trompe sa fiancée amnésique… Il allait falloir se retenir ou alors, être super discret ou bien … « Mon Dieu, en fait ça va être chaud… »

Ah, et j’ai adopté un petit chat aussi ! Tu va voir, il est trop mignon.

« Alors là, tu fais pitié…. » Ouais bon, comment justifier la présence de Chester, enfin, de son chat sinon ? Et puis il ferait une bonne compagnie pour Lou. Il lui attrapa la main et la regarda. Il avait de la chance, d’après ces souvenirs, Lou était une fille adorable. Enfin, il l’avait beaucoup apprécié du temps où il ne changeait pas de partenaire tout les trois jours.



codes par shyvana

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mar 9 Juil - 14:25




    LOU vs MYLES




Chambre 213 et couloir ▬

Il déclara qu'il était médecin, cela signifiait qu'il allait pouvoir me soigner, que je n'allais pas devoir rester vivre dans cet endroit. Je m'empressai de lui faire part de mon enthousiasme, aussitôt que j'eus séché mes larmes.

Cela veut dire que je ne vais pas devoir rester ici pendant le restant de ma vie, tu vas pouvoir prendre soin de moi alors ?!

Vu qu'il n'avait pas encore terminé ses études, cela voulait dire qu'il habitait peut-être à l'université, à moins qu'il ait un appartement. Encore une question que j'allais devoir lui poser. Si c'était mon fiancé comme il le disait, il allait pouvoir me dire ce que je faisais avant, je pourrai donc étudier de nouveau cette magie qui opérait tant de miracles.

Tu habites dans un appartement ou une maison ? On devait loger ensemble donc. Hum, j'étais dans quel cursus, le même que le tien ?

Chester me déclara ensuite qu'il avait adopté un petit chat, sans doute pour se sentir moins seul. Qu'est-ce que j'aimerai en avoir un. Je m'empressai de déclarer :

Dis est-ce que tu pourrais m'en acheter un, un chaton blanc. Je l’appellerai Boule de Neige, je pense. Cela te dérange pas au moins ? Je veux dire, tu sais il va sans doute falloir que tu fasses quelques sacrifices..

Des sacrifices, c'est sûr qu'il en faudrait. Mais désormais, je ne rêvai qu'une chose : habiter chez Chester, me sentir libre de nouveau, avoir quelqu'un pour me choyer et me protéger, je voulais rapprendre à vivre normalement. Et bien sûr, je n'en avais pas fini dans mes questions à croire :

Au fait, on s'est rencontré comment ?

Eh oui, on arrive à un moment ou à l'autre, à cette fameuse question de la rencontre entre deux jeunes êtres qui par la suite deviennent fiancés. Sur le coup, je ne lui en voulais même plus d'avoir abandonné les recherches, pour une fois, je me sentais bien dans cette chambre. Je jetai un rapide regard autour de moi, me rappelant alors la présence de l'autre lit. Je ne pouvais laisser l'homme dans le coma tout seul.

On m'a dit que cet homme était avec moi dans l'accident, je veux savoir pourquoi. Je ... je ne peux pas le laisser seul tu comprend, on pourrait peut-être l'emmener dans notre futur logement tu en penses quoi ? Ou alors, il faudra qu'on lui rendre souvent visite, d'accord ?!  

Je le regarda bien droit dans les yeux pour lui faire comprendre que c'était très important pour moi. J'avais besoin qu'il comprenne que je souhaitai découvrir comment cet accident avait eu lieu, je voulais qu'il comprenne que j'avais besoin de savoir qui était cet inconnu. Peut-être que quelqu'un en avait entendu parler à l'université ou qui que ce soit. Inquiète au sujet qu'on ne savait rien sur cet homme, je demanda à Chester :

Peut-être que quelqu'un le connait à ton travail, tu ne penses pas ?

J'avais besoin de réponses, et Chester était désormais devenue une bouée de secours indispensable. Et j'espérai qu'il remplirait son rôle à la perfection.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mar 9 Juil - 16:27


On s'est déjà vu ? ‡ Lou
Oui j’a un appartement et bien sûr, tu reviens quand tu le sens ! Je ne suis pas prêt d été laisser partir à présent Lou ! Et pour le chat, y’a pas de soucis !

Myles lui sourit, un sourire franc pour une fois. Mais dans quoi il était en train de se fourrer là ? Un vrai piège. Un chat ? Vivre avec quelqu’un…  Catastrophe. Myles avait toujours vécu seul depuis qu’il avait quitté ses parents. Bon, il allait falloir changer quelques petites choses. Pour commencer, il allait mettre des photos d’elle un peu partout, pour en trouver en revanche… Bah, Myles était doué pour ça.

Comment nous sommes nous rencontré ? C’était génial, enfin… pour moi. A vrai dire, au début nous étions seulement amis, nous nous sommes rencontré dans le parc de Poudlard. Tu étais à l’ombre d’un des nombreux arbres qui s’y trouvait et j’avais décidé de me balader. Je t’ai vu et je ne sais pas, j’ai eu une brusque envie d’apprendre à te connaitre. On est vite devenue amis.

Comment décrire la rencontre idéal ? Bof, et dire qu’à cette époque il avait commencé à sortir avec Clarence…  Et en plus, ce n’était pas comme si Myles avait attendu ce moment toute sa vie. Lui qui était assez… sans attache…

Et le grand soir, celui où je t’ai demandé en mariage… Nous étions dans un lieu moldu. J’avais prévu quelque chose de très classique, tu vois l’genre ? Dans un restaurant un peu chic… Je me rappelle encore, tu étais resté figé sur place, j’ai cru que t’allais me remballer – Myles rigola un peu et pensa que les détaille n'étaient pas de trop– mais finalement, t’as fini par dire oui. Je me rappelle aussi que je devais faire resserrer la bague. Je l’ai toujours à la maison, c’est une partie de toi qui ne m’a jamais quitté.

Elle lui parla alors de l’homme qui se trouvait dans la même chambre qu’elle. Lui rendre visite ? Aucun problème, s’il n’y avait que ça qui pouvait la combler…

Nous viendrons lui rendre visite, il n’y a aucuns soucis !  Et pour ce qui est de mon travail, tu sais je ne fais que terminer mes études de médecine, mais je demanderais. Quand tà toi, tu ne suivait plus d'études, tu ... tu bossais ici, en tant que guérisseuse..

Bon alors lui, il allait être un sacré problème. Myles ne voyait pas du tout qui il était. Encore des recherches  à faire… Décidément, sa vie allait prendre un tournant assez inattendu. Il allait falloir qu’il fasse b=gober à se sparents qu’il était fiancé à une femme resté dans le coma durant quatre longue année, qu’il n’avait plus 21 ans mais 24…  Dure dure…



codes par shyvana

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mer 10 Juil - 14:05




    LOU vs MYLES




Chambre 213 et couloir ▬

Je l'écoutai parler, comment dire, je me sentais bien près de lui en ce moment. J'aurai tant aimé me souvenir de nos fiançailles, et pour ce qui est de mon ancien métier, cela ne me donnait qu'une envie : le reprendre. Je vis alors un guérisseur passait la tête par la porte et en voyant au bras d'un inconnu, il s'approcha et déclara :

- Que faites-vous ici monsieur ?
- ... C'est mon fiancé, il se nomme Chester, et à vrai dire, je m'appelle Lou .. Lou Jonhson. J'étais guérisseur avant, c'est Chester qui me l'a dit !
- Hum, monsieur pourrais-je voir vos papiers d'identités, histoire que cette histoire est bien vraie.
- Pourquoi vous ne me croyez pas guérisseur Pells ?!
- Il arrive mademoiselle que des êtres malveillants tentent de profiter de la faiblesse et de l'amnésie des patients pour leur raconter des mensonges.
- Mais c'est complètement absurde, vous voyez bien qu'il a l'air parfaitement honnête ! Chester montre lui tes papiers histoire que l'on puisse partir rapidement de cet endroit pour aller habiter chez toi !
- ... Vous comptez sortir de l'hôpital alors que votre convalescence n'est pas terminée de surcroît.
- C'est normal, que je veuille rattraper le temps perdu avec mon fiance, vous ne pensez pas.
- En attendant, il faut que vous me montrez vos papiers pour confirmer que vous êtes bien le fiancée de cette jeune dame, et maintenant, ne m'obligez pas à appeler la sécurité je vous pris. Alors j'attend..


Je jetai un regard vif à mon fiancé, pourquoi est-ce qu'il ne disait rien ? Mon visage blêmit légèrement tandis que les battements de mon coeur s’accentuait. On se serait cru dans un film qui aurait mal tourné. Le guérisseur regardait Chester d'un air impitoyable, mais pourquoi est-ce qu'il ne réagissait pas. J'avais besoin de lui, je ne voulais plus être la pauvre fille amnésique. Mince. Je sais pas, j'étais fiancée alors tout devrait bien allait, non ? Pourquoi est que ce guérisseur venait nous embêter avec ses problèmes de sécurité, ce n'était pas comme si j'étais sans défenses ? Si ?! Là, j'étais en pleine crise de stress, j'attendais sa réponse qui tardait à venir et cela me faisait peur. Vraiment peur. Ma gorge était toute nouée à force. J'avais envie d'avoir une vie simple et heureuse, c'était pas compliqué. Je soupirai, finalement, je ne me sentais plus si bien que cela maintenant. J'étais même au plus mal à croire, au bord de la crise de nerfs, je me tournai vers Chester et déclarai :

Pourquoi tu dis rien ?! C'est insupportable, parle s'il te plait !!

Voilà, j'étais devenue hystérique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mer 10 Juil - 14:57


On s'est déjà vu ? ‡ Lou
Ses papiers ? Et bien là…. C’était une autre paire de manche. Ok, il allait falloir improviser, et drôlement bien pour ne pas se faire prendre. Hors de question de renoncer maintenant, il voulait être son fiancé. Enfin l’aider… Enfin… Raah, ce n’était même pas clair dans sa propre tête, alors comment-il aider une femme qui avait perdu la mémoire ? Bon, Myles était bel et bien décidé à les montrer ses papiers mais Lou avait du trouver son temps de réaction un peu long car elle péta un câble.

On se calme ma chérie, je vais lui montrer mes papiers.

D’abord il fallu que Myles s’y retrouva dans toutes ses poches. Pas celle de son sweat, mettre des papiers là était peu prudent. Son sac ? Il l’ouvrit et en extirpa son porte feuille.

Vous voulez quoi comme preuves ? Ma maison ? Ma carte d’étude ? Mon passeport ? Vous pouvez vérifier, j’ai la même tête.

Il lui tendit son passeport. Pourquoi avoir peur, il avait toujours eu à peu près la même tête depuis qu’il avait quinze ans, âge où avait été fait son passeport.

Ah et mon prénom c’est le deuxième qui est écrit. Le premier était celui de mon grand père, Myles, mes parents on voulu lui rendre hommage en l’incluant dans mes autres prénoms. Et vu que je réfère le deuxième et ben… on m’appelle comme ça.

Ou pas, il avait toujours trouvé que « Chester » n’était pas un prénom pour être humain… C’était d’ailleurs pour cela que son chat se nommait ainsi. Encore un détail à changer où Lou allait finir par trouver ça louche. Tant de chose à faire… Il se tourna vers Lou et la pris dans ses bras avant de lui parler d’une voix rassurante.

Quand à ton traitement Lou chérie… Je pense que tu devrais passer ta nuit ici et demain matin, je viendrais de te chercher dès la première heure…

Peut être que c’était même mieux pour elle, qu’elle passe une dernière nuit bien au calme, après tout ce qu’elle venait de découvrir… Myles en était persuadé et puis, il fallait qu’il prépare tout chez lui.



codes par shyvana

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mer 10 Juil - 15:40

Ouf, il avait enfin dégainé sa carte d'identité après avoir fouillé dans sa veste. Le médecin examina longuement la carte avant de déclarer :

Tout est parfait à ce que je vois, il n'y a donc aucun problème. Je vous demanderai juste de signer les papiers de sortie demain, on fixera bien entendu une visite par mois pour le traitement et je ne pense pas qu'il y aura de soucis. Encore navré pour le dérangement mais vous comprendrez que la sécurité des patients passe avant tout. Je vous rend ceci vous en aurez sans doute besoin par la suite, passez une bonne fin de journée.

Le médecin me passa la carte d'identité de Chester vu que j'étais la plus proche. Je contempla la photo où il devait avoir environ quinze ans, plutôt beau gosse quand même pour l'âge, mais il était sans aucun doute encore plus beau maintenant. Un peu déstabilisé par le flot d'émotion qui coulait un moi, je rougis légèrement avant de lui tendre sa carte, n'osant le regarder dans les yeux. Il fallait sans aucun doute que je dorme ici cette nuit, cela serait mieux et en plus, je pourrai dire au revoir au monsieur d'à côté, seul à seul. C'était un peu trop intime pour le faire en public. Bien sûr, je comptai revenir le voir et plus d'une fois par semaine, ne serais-ce que pour lui tenir compagnie, après tout, il était à mes côtés dans l'accident. Je porta mon regard sur Myles avant de déclarer :

Oui, je pense que cela sera mieux ainsi. Tu comptes partir tout de suite ou pas ... Je, je préférerai que tu restes à vrai dire..

Je rougis de nouveau, puis je m'approcha de lui. Rapprochant mon visage du sien, je posa sur ses lèvres, un doux baiser. Ce baiser ne dura qu'un court instant mais il avait sans aucun doute été suffisant pour troubler le jeune homme et me troublait encore plus. Mon coeur battait à tout rompre, et je n'avais qu'une envie : qu'il me serre dans ses bras. Je resta là à le regarder droit dans les yeux, avant finalement de reculer un peu attrait, le temps qu'il reprenne ses émotions et moi-de même. La vie est source d'accident, mais elle est aussi source de belle rencontre. Et pour moi, il me semblait que vivre en valait la peine plus que tout. Pour une fois, une semaine après mon coma, je retrouvais goût à la vie, si ce n'était pas merveilleux cela. J'étais juste heureuse, et il n'y avait pas de mot pour décrire l'instant présent appart que j'étais aux anges. La vie resplendissait finalement de secrets et de belles surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mer 21 Aoû - 8:59

De tout les mensonges que Myles avait du inventer, celui-ci était de loin le meilleur. Ce fut lorsqu’elle l’embrassa qu’il en eu la certitude. « Mon gars, tu décroche le gros lot d’un coup… » Le jeune homme chassa les pensées les plus tordues qui lui venait à l’esprit et la prit dans ses bras. C’était plus un réflex qu’autre chose, à vrai dire, cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus eu de « petite copine » au sens propre du terme.

A demain donc… Tu m’as manqué Lou.

Si Myles n’avait pas été un sorcier, ou plutôt, s’il n’avait pas eu cette passion pour la médecine, il serait probablement devenue comédien. Il ne manquait plus qu’à voir maintenant, combien de temps toute cette comédie allait durer. Une semaine ? Un mois ? Plusieurs années ? Myles espérait quand même ne pas arriver jusque là. Il avait quand même certains de ces passes temps qui allait sérieusement lui manquer. Il quitta la clinique, l’air de rien, les mains dans les poches. Il transplana sans plus tarder et se retrouver en quelques instants dans son appartement. Il y avait trois endroits important pour Myles. La maison où il avait grandit, à Bristol, sa chambre d’étudiants sur le campus et cet appartement. Lou ne devait pas connaitre la maison à Bristol, c’était une chose simple à faire. La chambre d’étudiant… passait encore, Myles avait quelques fois besoin d’être près de son lieu d’études non ? Et cet appartement tombé vraiment à pic pour le « jeune nouveau couple ».  Il jeta un coup d’œil autour de lui et entendit un miaulement. Il attrapa son chat, son cher Chester et soupira.

On va devoir refaire la déco.

Il s’assit sur son lit soupira une nouvelle fois. Trouver des photos de Lou à Poudlard, les trafiquer pour qu’il apparaisse dessus… Peut être trouver des bagues de fiançailles aussi. Il jeta un coup d’œil à la photo qui se trouvait sur sa table de chevet. La même qu’il avait dans les trois endroits où il vivait. Lui et son petit frère défunt, près de la rivière où, quelques années plus tôt, ce dernier avait trouvé la mort. Peut être qu’il allait devoir en toucher un mot à Lou. Elle était de la famille quand même. Puis, se fut comme si Jim se trouvait là, sur ce lit. Qu’il le regardait sans comprendre. Il lui faisait la morale. Myles le savait, s’il avait été encore en vie, il l’aurait traité de monstre. On avait pas le droit de profiter des personnes malades, encore moins de celle qui venait de perdre la mémoire.

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Sam 24 Aoû - 9:30

Deuxième partie du Rp'. Le lendemain matin

C'était le jour -j. Le jour, où j'allais m'échapper de ma prison et partir m'installer ailleurs. J'avais préparé mes affaires la veille, toute heureuse de pouvoir partir. Le médecin qui s'occupait de moi avait finalement signé la décharge en grognant, m'indiquant cependant que c'est un taxi qui me conduirait à ma nouvelle demeure. A croire qu'il avait encore des doutes sur l'identité de Chester, pourtant tout comme moi, il avait bien vu sa carte d'identité en règle. Enfin, cet épisode était derrière moi désormais, je n'avais plus qu'à me consacrer sur l'avenir. Je sortis de ma chambre d'un pas léger, jetant un dernier regard en arrière avant de m'élancer dans le couloir, mon sac à la main. Mes bagages étaient légers étant donné que cela faisait longtemps que j'étais dans le coma entre autre. Mon seul regret serait de laisser l'inconnu de ma chambre seul, j'avais demandé au guérisseur par pur innocence si on pourrait l'emmener, mais il avait été formel et m'avait interdit de l'emmener. Cela m'avait rendu un peu triste mais il y avait certainement une bonne raison à cet ordre. En tout cas, je m'étais promis de comprendre ce qui c'était passé et de découvrir qui était cet homme coûte que coûte. Je me dirigeai vers l’ascenseur qui me conduisit au grand hall où m'attendait un chauffeur convoqué par l'hôpital. Je lui tendis l'adresse que m'avait laissé Chester, celle d'un appartement dans la grande ville. Le trajet dura une vingtaine de minutes et je fus impatiente de descendre du taxi. J'avais prévu une petite surprise à mon fiancé. Logiquement, je ne devais sortir qu'à 11h, le médecin s'était entendu avec Chester, mais j'avais réussi à le persuader de me laisser sortir à 9h. J'arrivai donc 2h plutôt que prévu. Je m'approchai de la grande porte de l'immeuble et commençait à monter les marches de l'escalier tout entrain. Il y avait bien un ascenseur mais rien que l'idée de pouvoir monter des marches d'escalier me donnait envie de sauter de joie. Arrivée à l'étage où se trouvait ma future demeure, j'ouvris la porte à l'aide des clés que m'avait donné Chester hier soir avant de partir. J'entrai silencieusement dans la pièce, découvrant un endroit impeccable. Je remarquai tout de suite plusieurs photos de moi et de lui à Poudlard entre autre. Je ne m'attardai pas trop dessus, préférant visiter les autres pièces. Ne voyant Chester nulle part, je me dirigeai vers le couloir qui menait aux chambres et je le découvris endormi sur son lit. Il était si mignon quand il dormait. Prise d'une impulsion, je me dirigeai vers lui et plaquai un baiser sonore sur sa bouche. En souriant, je le vis s'éveiller. Je m’exclamai heureuse :  

Finalement, ils m'ont laissé partir plus tôt, j'espère que cela ne te dérange pas que je débarque à l'improvise ? Mais bon après tout, je suis chez moi, non ?!

Je lui adressai un clin d'oeil enjouée avant de m'écarter légèrement le temps qu'il puisse se remettre de ma surprise. Je n'avais jamais été autant enjouée de ma vie, mais le fait que je me rendais compte que j'avais un chez moi, un endroit où je pourrai trouver le bonheur depuis mon coma me faisait pousser des ailes si on veut. Je regarda Chester, il paraissait estomaqué, et encore c'était bien faible. Je déclarai doucement :

Tu es sûr que tu vas bien ? ..

J'étais un peu inquiète, peut-être que ma réaction avait été trop vive à son goût ? Après tout, nous ne nous étions pas vu depuis 4 ans, peut-être que j'allais trop vite, mais je souhaitai à tout prix rattraper le temps perdu. Je le regarda d'un air attendri et amoureuse, attendant sa réponse qui tardait à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Sam 24 Aoû - 14:28

Il avait mis tellement de cœur à tout préparer que, finalement, il n'avais pas trouvé une seule minutes à se consacrer. Et tout ces devoirs qui attendait pour ses études de médecine... Tant pis, Myles était un rapide quand il voulait, il trouverait forcement une solution. Il s'était alors endormit, son chat blotti contre lui. Lou devait arriver d'ici quelques heures, tout serait près... tout serait près. Il avait tout programmé, tout passé au peigne fin, prenant garde de garder les choses qui devait rester secrète, hors de sa porté. Le rêve de Myles était curieux. Des rêves, le jeunes hommes n'en faisait pas souvent, généralement, c'était des cauchemar ou alors, rien du tout. Il sentit alors une présence, quelque chose en trop dans la pièce. Il voulu se réveiller, mais avait qu'il ai pu faire quoi que se soit, une personne s’accrocha à lui et... et... Myles ne rêvait pas en fait. Lou était déjà là, elle était même en train de l'embrasser. Ses yeux gris s'ouvrir d'un coup et il sursauta, surpris. Et voilà qu'elle lui demandait s'il allait bien... allons bon. Son chat était quand à lui partit se réfugier sous le lit. Pauvre Chester, il en avait pris un coup lui aussi.

Je vais bien, je vais bien... je suis juste un peu disons... fatigué.

Il ne mentait pas, pour une fois. Il lui sourit et s'assit regardant d'un air un peu perdu autour de lui. Bon, il n'avait pas vraiment changé grand chose dans sa maison, enfin, son appartement. Il avait juste ajouté quelque babioles de valeur, et nettoyer encore plus qu'avant, car Myles était une personne d'assez maniaque, il aimait que tout brille. Quand à sa chambre, leur chambre he ben... Le lit double avait toujours été là, il avait juste rajouté une table de son chevet du côté où il n'y en avait pas et usé un peu plus le parquet sous les pieds de cette dernière afin de ne pas éveillé de soupçon. Oui, Myles tenait aux petits détails.

Je suis content que tu ai pu quitter plus tôt cet hôpital...

IL lui prit la main et lui sourit, façon Myles toujours, avant de lui demander ce qu'elle voulait faire. Aujourd'hui, le jeune homme considérait que c'était son jour. A elle de choisir ses activités. Il voulait qu'elle s'amuse. après commencerait les choses les plus délicates. Après l'adaptation, Myles commencerait ses recherches de son côté. Qui était Lou avant tout ça, qui était le type dan le lit d’hôpital ? Il y avait encore tant de questions, de mystère, et tout cela ne faisait que commencer. Pour Myles, c'était une nouvelle partie de son jeu favori.

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Sam 24 Aoû - 16:31

Deuxième partie du Rp'.

Il me rassura rapidement avant de me prendre la main tendrement et me demander ce que je souhaitai faire. Je lui souris gentiment avant de me mettre à réfléchir. Je ne me rendais pas encore compte de la liberté qui m'était accordée désormais, je pouvais aller où je voulais et faire ce que je voulais. Chester m'avait dit à l'hôpital hier, que le temps était passé vite, que j'avais fait des études de médecines. Donc, en sommes, j'allais pouvoir demander un poste à Ste Mangouste. Je m'assurai donc d'avoir un salaire bien payé. Il fallait cependant que je révise mes cours on va dire étant donné que je ne me souvenais de rien, il faudrait que je lui demande de m'entraîner. J'avais une folle envie de m'amuser mais je souhaitai avant tout visiter l'université dans l'espoir que cela me rappelle certains souvenirs. Je me tournai vers le jeune homme et déclarai :

J'aimerai bien aller visiter l'université, histoire de voir où j'ai fait mes études et puis je suis sûre qu'on pourra bien s'amuser ! .. On a qu'à y aller tout de suite, non ne dis rien, je vais appeler un taxi.

J'attrapai le petit appareil téléphonique posé sur la table chevet à côté du lit et pianotait rapidement le numéro du chauffeur de taxi que m'avait laissé l'hôpital. Le chauffeur décrocha rapidement.

Allo, bonjour, vous m'avez déposé il y a peu devant un appartement via l'adresse que vous avez fourni l'hôpital, si cela ne vous dérange pas, j'aimerai que vous me conduisez à l'université de Londres.
- Pas de soucis, ma petite dame. Vous avez de la chance, j'étais toujours dans le quartier, je serai devant l'immeuble dans 5 minutes.
- Merci, à tout de suite alors.


Je me tournai de nouveau vers Chester en souriant, ne remarquant pas son sourire devenu crispé sur le coup. Je me leva et attrapant ma veste que j'avais déposé sur le lit, j'indiquai à mon fiancé qu'il était temps d'y aller. Après un court instant, il me suivit. Rapidement, je descendis l'escalier et regagnait le petit moyen de locomotion qui m'était très utile. Une dizaine de minutes plus tard, je descendis du taxi à bras de Chester devant les portes de l'université. J'embrassai du regard tous les bâtiments où j'avais du passé plusieurs années de ma vie. Voulant à tout prix redécouvrir tous les recoins de cet parti de l'univers, j'entraînai le jeune homme avec moi, fendant la foule sous le regard des autres étudiants. Arrivée au bord d'une petite allée près d'une pancarte qui indiquait la cafétéria, je pénétrai dans le bâtiment, ayant soudainement une petite faim. Le trajet s'était déroulé en silence, mais je n'étais pas inquiète du silence de Chester, enfin peut-être juste un petit peu. J'entrepris de m'asseoir à une table bien en vue, notez-le, et finalement inquiète, je déclarai :

Pourquoi tu ne dis rien ? Cela ne te plait pas d'être ici avec moi ?

Eh oui, on en arrive à ces moments où des jeunes femmes qui viennent de recevoir un choc émotionnel violent viennent à se raccrocher à la première personne qui leur porte une réelle attention. C'est ici le cas, Lou s'accroche à Chester comme une bouée de secours, le seul fait que cet individu lui ai dit qu'ils avaient un lien, a créer pour elle sa seule source de bonheur pour le moment. Pour elle, c'est son point d'ancrage, ce pont qui la rattache à la vie, à la réalité. Il paraît soudainement sa seule famille, alors rien que l'idée de le perdre pourrait tout simplement lui briser le coeur. Elle ne peut se permettre de douter et c'est pourtant le cas. A un moment ou à un autre, on doute toujours surtout quand on a été amnésique pendant 4 ans. Et bien disons, que Lou attend seulement que Chester la rassure et lui prouve son amour qu'il lui a prédit. Ce message ne pourrait être plus clair tant il est inscrit sur son visage. Pour le moment, c'est toujours elle qui a prit l'initiative on va dire, en faisant un pas vers Chester, en l'embrassant deux fois malgré le fait que c'est seuls les mots qui lui a raconté qui lui disent comment elle est. Elle attend un retour. Maintenant c'est à Chester de faire le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Lun 26 Aoû - 14:37

Là, c’était l’horreur, l’angoisse, la panique assuré. Mais pourquoi, pourquoi diable avait-elle des envies comme ça aussi ? Ils auraient pu faire n’importe quoi, tout sauf ça. Se rendre à l’université sans que Myles prépare le terrain ni rien, c’était la fin. Et le sourire crispé qu’il avait sur le visage n’arrangeait rien du tout. Il opta pour en plus sourire du tout, se lassant de faire semblant et enfonça les mains dans les poches. Il entendit la voix de Lou, juste à ses côté mais n’y fit pas franchement attention. Non, pour le moment il se contenta de saluer deux ou trois de ses camardes de classe qui passait devant lui. Il retint un soupir de soulagement, aucun d’entre eux n’avait eu l’idée de la saluer en l’appelant par son prénom. La cafétéria n’était pas pleine, mais presque et pour une fois le jeune homme regretta de courir à toutes les fêtes sur le campus… Les gens le connaissaient un peu du coup, du moins, ils connaissaient son vrai prénom. Il alla s’asseoir à une table, s’assurant que Lou le suive, toujours aussi muet. Il pria aussi pour que son dernier rencard ne se ramène pas pour lui demander ou était passer son rappel tout… ou encore pour lui quémander de l’aide pour ses devoirs. Il se leva, et montra le buffet à Lou. Il lui fit signe de rester assise, et qu’il allait se charger de lui faire son plateau. Tout cela dans le lus grand silence. Oui, à ce jeu là Myles était assez bon. Il lui avait tout de même effleuré la main, histoire de montrer que oui, il était toujours là. Il ne fallait surtout pas qu’elle s’en fasse… Il attrapa deux plateaux et le rempli le plus possible, pour en pas avoir à se relever après. Il revint à sa table et déposa le plateau de Lou sous ses yeux avant de lui sourire le mieux possible. Enfin, Myles toussota et décida de se lancer. Il ouvrit la bouche, prés à dire tout ce qu’il avait à dire, un tissus de mensonges encore bien ficelés quand un boulé se pointa. Le boulé en questions était bien la dernière personne qu’il espérait voir apparaitre sous ses yeux. Voyons, sa datait de quand… Pas la dernière ne fête non… Il ne se souvenait pas de l’y avoir vu. Peut être celle ou plein d’anciens élèves s’étaient pointés… Oui, surement celle là. Le garçon brun posa ses mains sur la table et le dévisagea avant de remarquer la présence de Lou. Il la regarda longuement avant de soupirer et de regarder Myles à nouveau. S’en suivit d’un long silence, où Myles gagna une fois de plus.

Dis-moi Wayne …

Aïe, quand les gens l’appelaient par son nom de famille c’était généralement qu’ils étaient déçus par quelque chose chez lui. Il n’allait pas nier le fait qu’il ne le connaissait pas, ce n’était pas le moment de chercher un autre mensonge, en fait, Myles avait plus la flemme qu’autre chose.

Tu ne m’avais pas dit que t’avais une copine.
Ah oui ? Eh bien, je te présente Lou. Et au passage, ce n’est pas ma « copine ». Nous sommes fiancés. Ca va faire des mois.
Hein ?! Tu mens, c’est obligé. Écoute Myles, je sais que t’es avec personne sinon pourquoi tu passerais ton temps à faire les yeux doux à tous les beaux mecs ou toutes les jolies filles que tu croise ? Enfin ton temps… Durant toutes nos petites fêtes d’étudiants j’entends.

Si Myles pouvait rougir, il rougirait. Mais en réalité, le rouge qui passa sur ses joues était si fade que personne ne le remarqua. C’était une des caractéristique première de Myles : il n’avait honte de rien et éprouver ne serait qu’une seule fois ce sentiment ne lui était jamais venu à l’idée. Il tapota la table et lui lança le regard le plus mauvais qu’il avait en réserve. L’autre recula d’un pas, conscient d’avoir fait une gaffe, une grosse gaffe. Myles retint son visage. Dans deux jours, il était mort. Enfin mort, un peu amoché.

Je ne sais pas de quoi tu parle. Au passage, je hais qu’on m’appelle par mon second prénom. Si tu me connaissais aussi bien que tu le prétends, tu devrais le savoir.

Encore un autre mensonge et cette fois ci, Myles se retint de rire. D’une part parce que en temps normal c’était l’inverse, Myles et pas Chester et d’une autre, parce que la tête de gars était à se rouler par terre.

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Mar 27 Aoû - 11:10

Vous n'avez jamais regardé une autre personne avec des yeux de poissons ? Non, et bien moi si. Au fur à mesure de la conversation mon étonnement s'agrandissait si on peut dire. Ainsi Chester faisait les yeux doux à tout le monde. Il en avait profité à croire de mon absence ... Faire comme si on ne voyait pas de quoi on parlait, tellement typique. Furieuse, imaginant tous sortes de films dans mon cerveau entre autre infidélité et bien pire. Je me levai d'un bond de ma chaise, le regard furieux, m'approchai de Chester et le giflai furieusement avant de m'éloigner à grands pas sous le regard amusé de l'autre étudiant qui déclara :

Tiens on dirait bien que finalement tu vas divorcer, tu t'es déjà créer une nouvelle ex, tu les remplaces vite dis donc. Elle date de quand la dernière ? Une semaine ? ...

Le reste de ses paroles se perdirent dans le bruit de la foule qui avait assisté à la scène. J'étais furieuse. Je me sentais plus que trahie. Trahie par la seule personne qui semblait compter à mes yeux. Je sortis du hall, jetai un regard autour de moi avant de me diriger vers un banc en solitaire. Là-bas, je me laissai tomber sur le socle soudainement épuisée. Je me sentais vidée. J'étais en colère, triste. Je lui faisais confiance et à croire qu'il avait passé son temps à draguer tout le monde, homme compris. J'étais dégoûtée. Et je sentais que les paroles qu'avaient lancé l'étudiant n'étaient pas fausses. Elles représentaient la vérité absolu, cela se voyait. Je le vis s'approcher. Il devrait croire que j'allais l'excuser. Alors qu'il s'approchait de moi sans doute pour tenter en vain de s'excuser, je lançai d'un ton sec :

Cela ne sert à rien de perdre ton temps, laisse moi tranquille Chester !

Je le vis s'approcher encore plus de moi, un frisson glacial s'empara de moi. Je ne sais pas si j'avais peur mais je me sentais terriblement mal. Je déclarai de nouveau :

Ne fais plus un pas ou je hurle !

J'enfouis ma tête dans mes mains après avoir replié mes jambes sur moi-même. Je voulais être loin, loin dans une petite bulle qui se baladerait dans l'univers. J'étais seule au final. Vous n'avez jamais regardé une autre personne avec des yeux de poissons ? Non, et bien moi si. Au fur à mesure de la conversation mon étonnement s'agrandissait si on peut dire. Ainsi Chester faisait les yeux doux à tout le monde. Il en avait profité à croire de mon absence ... Faire comme si on ne voyait pas de quoi on parlait, tellement typique. Furieuse, imaginant tous sortes de films dans mon cerveau entre autre infidélité et bien pire. Je me levai d'un bond de ma chaise, le regard furieux, m'approchai de Chester et le giflai furieusement avant de m'éloigner à grands pas sous le regard amusé de l'autre étudiant qui déclara :

Je t'avais pas dit de partir ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Ven 30 Aoû - 14:44

Ben vas y, hurle.

Boum. Myles avait envie de tout, sauf de se disputer ou encore moins de se battre. Surtout pas avec elle. Maintenant il comprenait mieux pourquoi depuis toute ses années il fuyait se genre de relation. Un couple. C’était une horreur. Il fallait tout le temps se justifier, on ne pouvait pas varier les plaisirs, on devait toujours être là l’un pour l’autre… Un véritable enfer. Encore heureux que l’autre abrutit n’ai rien dit sur son vrai âge, sur son statut de sang et tout ce allait avec… Il la regarda, les sourcils levés, les mains dans les poches l’air parfaitement décontracté. Un de ses anciens potes de Poudlard aurait été là, il l’aurait surement charrié à coup sûr devant cet air si décontracté. Mais Myles n’en avait rien à faire. Rien. Il s’était juste mis dans un bordel pas possible qu’il allait devoir réparer avec délicatesse. Il espérait juste en pas en arriver à offrir des chocolats et des fleurs à la jeune femme qui se tenait assise devant lui. La cour avait commencé à se vider et Lou se leva avant de lui coller une baffe dans la figure. Ben tient. Voilà qui allait peut être coloré ses joues, quelques instants au moins. Ses mains sortir de ses poches et, la mâchoire serrer, il recoiffa vite fait ses cheveux en bataille. Elle avait de la chance de s’appeler Lou Johnson, d’être amnésique et par-dessus tout de faire une distraction et une amie sympa. Sinon, Myles ne se serait pas gêner pour répliquer. Et généralement, tout se terminait mal. Il la suivit, enfonçant ses lunettes de soleil sur le nez. C’était une manière pour lui de lancer des regards méchants sans que personnes ne les voient. Il lui attrapa le bras avant de la lâcher aussitôt.

Je m’excuse.

Autant noter la date, car ce que venait de dire le jeune homme était rare. Myles ne s’excusait pas souvent, en fait, il considérait qu’il avait rarement tord donc…

Lou ?

Il leva les yeux au ciel, avec la vague impression de faire partit du casting d’un vieux film romantique en noir et blanc. Il ne manquait plus qu’il s’agenouille et qu’il la demande en mariage, ce qu’il ne ferait pas puisque qu’officiellement, c’était déjà fait. Il attendit qu’elle se retourne et qu’elle dise autre chose. Ils venaient de sortir du campus, ils se tenaient quelques mètres après le lourd portail gris de l’université. Il sentit son portable, enfin, un de ces deux portables vibrer mais n’ne fit rien. Plus tard, c’était sans doute les jumeaux qui voulaient de ses nouvelles et il se ferait un plaisir de tout leur raconter.

Lou…

S’il continuait comme ça, il allait finir par n’avoir que ce prénom à la bouche.

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ MESSAGES : 46
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Sam 31 Aoû - 8:37

Arrête de dire "Lou", sans arrêt, c'est plus qu'agaçant alors au moins que t'ai une raison valable pour t'excuser, je te demande de t'en aller. C'est pas parce que je suis amnésique, que je suis débile et je déteste quand on me traite de cette manière, enfin ... maintenant, je déteste cela !

C'est toujours compliqué de devoir jongler entre ces émotions surtout quand on est amnésique avant. Je soupirai, toutes ces histoires m'énervaient. Il fallait que j'aille me reposer. Je me tournai donc vers lui.

Ramène moi à la maison ! Oui, tu sais notre maison, c'est bien encore la notre, non ?!"

J'étais au bord des nerfs. Et le pire était que je me rappelais de rien, strictement de rien. Mais pourquoi est-ce que je l'avais donc rencontré. Je ne savais plus où j'en étais et le fait qu'il paraisse raconter des mensonges sur sa vie me gênait énormément. Il me fit alors signe de s'accrocher à son bras. Deux minutes plus tard, nous étions de retour magiquement dans notre maison. Je me dirigea alors en direction du salon. Je regarda les photos de nous deux, prise à divers endroits du monde. A ce moment, je me demandai si c'était vraiment vrai ou si c'était une illusion. Le visage crispé, je me tournai vers lui et déclarai :

M'as-tu vraiment raconter toute la vérité, car là, j'ai des doutes.. D'accord, il y a des photos qui nous montrent ensemble, tu m'as dit que t'avais tenté de me chercher et je te crois mais le truc, c'est que même si j'ai été amnésique, je comprend que tu sois distant .. Oh, zut c'est compliqué, enfin, bref. Pourquoi est-ce que tu me montres distant, pourquoi est-ce que tu ne montres aucun preuve de notre soi-disant amour qui marquerait notre passé ?! J'ai deux fois était vers toi, je comprend que c'est bizarre, mais toi rien. Strictement rien. Alors tu m'expliques ?!

Là, j'avais de plus en plus de mal à gérer. Je rougis sur le fait en le regardant droit dans les yeux. Est-ce que cela se passait ainsi dans tous les couples ou quoi ? Parce que sinon, je serai restée célibataire cela ne fait aucun doute. Ne voyant qu'il disait rien. Son comportement m'exaspérait au plus au point. Je lui jeta un regard froid avant de me diriger vers la cuisine. J'ouvris tous les placards, et finalement je réussis à sortir une tasse. Ensuite, je me dirigea vers le frigo et j'attrapai du lait, et du chocolat. Et sous ses yeux médusés, je me mis à préparer un chocolat chaud. Oui, un chocolat chaud, vous avez bien entendu. Quand il eut fini de le préparer, je me mis à boire mon chocolat chaud comme si de rien n'était. A croire que c'était très bon pour le moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ADMINETTE ϟ ÉTUDIANT

ϟ MESSAGES : 97
ϟ DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2013

MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   Lun 9 Sep - 17:03

♥:
 

Myles la regarda toutes les portes des placards et vit du coin de l’œil son chat se réfugier à la va vite sous le fauteuil le plus proche. Oups, tornade Lou l’horizon. Il la regarda faire étonner. Alors comme ça elle voulait qu’ils discutent autour d’un chocolat chaud ? Il s’assit à côté d’elle, d’abord les yeux dans le vide, puis il plongea son regard dans le sien. Elle vouait des quoi ? Des excuses ? Encore une fois ? Quelques part, il s’en voulait un peu, mais comme les gens normaux. Non lui c’était une sorte de déception, il avait quasiment tout gâché. « Myles il est méchant… Il n’aura jamais d’amoureuse. » Il secoua la tête, essayant de se sortir l’image d’une de ses camarades de primaire de la tête. « Regarde Sandy, elle voulait l’inviter et regarde ! ». Myles ferma les yeux. Il avait une excuse, à l’époque, il n’y comprenait rien à tout ça. Et si Sandy avait fini couverte de bouton verdâtres, c’était parce qu’elle l’époque il en contrôlait pas son pouvoir… Et qu’il ne voulait pas d’elle, aussi. Depuis il avait apprit, que tout ça c’était loin d’être facile. Il n’aimait pas s’engager. Il gardait un très bon souvenir de sa première copine, il voulait en rester là. Lui ce qu’il voulait c’était… pour le fun. Aimer ne rentrait pas exactement dans son vocabulaire, les seuls personnes qu’il aimait été loin de lui.

Lou… Heu… - ok, il avait encore prononcé son prénom – Il ne faut pas le prendre mal c’est juste que j’ai toujours eu du mal à monter mon affection disons.

Voilà qui résumait parfaitement la situation. Il posa sa main sur la sienne et esquissa un petit sourire qui se voulait penaud.

Et je ne t’ai pas menti, ou alors c’était pour ton bien.

Il se sentit tout de suite mieux, enfin mieux, il sentit que son jeu pourrait peu être reprendre normalement. Et d’un côté, il allait bien s’investir dans leur relation. Il fallait absolument qu’il sache qui elle était. Il allait l’aider, sans qu’elle le sache, et il fallait mieux qu’il le garde pour lui. Il se leva en silence et alla se poster derrière elle, les mains sur ses épaules. Il se pencha vers elle et l’embrassa sur sa joue humide. Tu n’as pas à douter de mes sentiments pour toi, je te promets. Il ferma les yeux, surpris par son propre geste. Il n’avait jamais dit quelque chose d’aussi… niais. Il chassa l’image qui venait d’apparaitre dans son esprit et tira la chaise Lou. Il la prit délicatement par le bras, ne lui laissant pas le temps de répliquer et l’entraina vers leur chambre, plus précisément leur balcon. Il ouvrit les rideaux et la poussa sur la minuscule terrasse. Dehors le vent avait commencé à souffler légèrement et le soleil commençait à peine à se coucher.

On regardait souvent ça, le soir, tout les deux.

Ou plutôt, il aurait aimé faire ça dans une vie parallèle ou la vie aurait été parfaite. Il la regardait, sans même se soucier du spectacle qu’offrait le ciel et fouilla quelques instants dans sa poche. La bague était toujours là, c’était comme pour lui rappeler son devoir, ce qu’il avait à faire. Il la sortit discrètement, de manière à ce que Lou ne s’en rende pas compte. Puis, sans même qu’elle s’y attende, il la serra dans ses bras en l’embrassant pour de bon. Il lui glissa délicatement la bague au doigt dans les feux de l’action, et lorsqu’il eu fini, il lui glissa à l’oreille deux ou trois mots qui la firent rougir.

_____________________________________


Because you had a bad day « Where is the moment we needed the most?▲You kick up the leaves and the magic is lost ▲ They tell me your blue skies fade to gray ▲ They tell me your passion's gone away▲ And I don't need no carryin' on - RAIN BIRD »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On s'est déjà vu ? vs Myles   

Revenir en haut Aller en bas
 

On s'est déjà vu ? vs Myles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos persos
» Louise de La Vallière [UC]
» Sophia Myles #002 avatars 200*320 pixels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHOWDOWN :: Archives des RP-